Freeway & Jake One - The Stimulus Package

19/05/2010, par Sylvain Bertot | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

FREEWAY & JAKE ONE - The Stimulus Package
(Rhymesayers - acheter ce disque

FREEWAY & JAKE ONE - The Stimulus Package Depuis quelques temps, on sent une volonté de renouvellement chez Rhymesayers, comme si le gros labels hip-hop indé des années 2000 était arrivé au bout de son middleground de bon aloi, et qu'il lui fallait maintenant trouver un nouveau souffle. Il y a quelques mois, il y avait eu ce disque aux couleurs rock tenté par Eyedea & Abilities. Et puis, plus récemment, le label de Minneapolis a servi de refuge à Freeway, ancien de Roc-a-Fella, où il avait cartonné, en 2003, avec son premier album ''Philadelphia Freeway''.

''The Stimulus Package'' est le premier disque issu de ce mariage des contraires entre le rappeur barbu et la bande à Slug, et il est cosigné par Jake One, un producteur lui-même habitué des grands écarts entre superstars et icônes underground, puisqu'il a servi autant 50 Cent que MF Doom. Et curieusement, quand cette volonté de renouvellement aurait pu signifier que le label, comme son artiste, arrivaient en fin de course, l'album s'avère réussi.

Bon, déjà, il est difficile de ne pas mentionner ce package particulièrement ingénieux. Se présentant sous la forme d'un portefeuille légèrement élimé, le boîtier révèle, outre le disque, une liasse de billets verts à l'effigie des deux instigateurs du disque, incluant les paroles du disque, et une fausse carte de crédit comprenant un code pour télécharger la version instrumentale du disque. C'est intelligent, c'est stimulant, ça pourrait presque convaincre les gens d'acheter à nouveau des CDs, mais là n'est pas l'essentiel.

L'essentiel, c'est le disque lui-même, qui se révèle une bonne surprise. Sur son nouveau label, Freeway semble en effet marier le meilleur des deux mondes. Il évite autant la démagogie du rap grand public que le misérabilisme de l'underground, avec un hip-hop percutant et tonitruant servi de main de maître par les productions bourrées de soul de Jake One, tournant comme il se doit autour d'un ego-trip flamboyant, de commentaires sociaux ("Free People", les lettres de fan lues sur le "Stimulus Outro"), d'hommages aux anciens ("Throw Your Hands Up"), d'ode à la weed ("She Makes Me Feel Alright") et de considérations sur le cash, mais capable de rester constant sur la longueur d'un album.

Avec des hymnes enlevés et étincelants ("Throw Your Hands Up", "Microphone Killa" avec Young Chris), quelques passages plus délicats ("Never Gonna Change"), des duos réussis ("One Thing" avec Raekwon, un "Follow My Moves" excellemment produit avec Birdman, "Sho' Nuff" avec Bun B), une présentation convaincante du caractère très addictif de ses talents de MC ("The Product"), et ce magnifique "Money" où une pointe d'amertume se mêle à la fanfaronnade, Freeway fait beaucoup plus que de livrer l'album rap habituel, avec ses deux hits et ses dix fillers. Qu'il soit guidé par la nécessité ou une volonté de réorienter sa carrière, ce changement de label lui aura été bénéfique.

Sylvain Bertot

acheter ce disque

Stimulus Intro
Throw Your Hands Up
One Foot In
She Makes Me Feel Alright
Never Gonna Change
One Thing
Know What I Mean
The Product
Microphone Killa
Follow My Moves
Sho' Nuff
Freekin' The Beat
Money
Free People
Stimulus Outro

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews