V/A - From Brussels with Love

03/04/2007, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

V/A - From Brussels With Love
(LTM) - acheter ce disque

V/A - From Brussels With LoveActe de naissance des Disques du Crépuscule, "From Brussels with Love" - sorti à l'origine en cassette longue durée - était, plus qu'une simple compilation, un véritable manifeste esthétique. Si l'on voit souvent les années 80 comme une décennie bariolée jusqu'au mauvais goût, le label bruxellois imposait d'emblée, à travers ce classieux recueil paru en novembre 1980, un univers en noir et blanc, avec toutes les nuances du gris. Un goût pour l'épure et le mystère que les Belges partageaient avec les Mancuniens de Factory, d'où une association peu fructueuse commercialement, mais féconde artistiquement (création de Factory Benelux, nombreux concerts d'artistes du label à Bruxelles...). Pas étonnant, donc, que la new-wave et le post-punk anglais se taillent la part du lion sur "From Brussels with Love", avec aussi bien des artistes issus de l'écurie de Tony Wilson (Durutti Column, Martin Hannett ou A Certain Ratio, ces derniers étant absents de cette réédition pour des raisons de place) que des individualités singulières, un peu oubliées aujourd'hui : John Foxx, Thomas Dolby, Richard Jobson, Bill Nelson... L'autre grand courant représenté ici, plus inattendu, c'est la musique minimaliste britannique et anglo-saxonne, celle des héritiers de Phil Glass et Steve Reich. Grâce aux contacts du musicien belge Wim Mertens (qui sortira dans les années 80 et 90 de nombreux et remarquables albums d'inspiration néoclassique sur Crépuscule), on retrouve sur "FBWL" Harold Budd, Michael Nyman, Gavin Bryars et même Brian Eno, à travers une passionnante interview réalisée par Mertens lui-même. Mais la principale curiosité de ce recueil hétéroclite, outre un entretien avec Jeanne Moreau, c'est sans doute la chanson "Haystack", enregistrée en juin 1980 par Kevin Hewick avec les membres de ce qui n'était déjà plus Joy Division, et pas encore tout à fait New Order. Un bien beau morceau, que Martin Hannett a malheureusement oublié de mixer.

Vincent Arquillière

Jingle 1
Airwaves
Stranger
Children on the Hill
Sleep Will Come
Music Room
Cat
Walk Through H (Reincarnation of an Ornithologist)
Interview / A Third Trombone
Interview
Armoury Show
Shadow Garden
Piece for an Ideal
Haystack
Etrange Affinite
White's SS
Meine Freunde
Twist Up
Jingle 2

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews