Gallon Drunk - Bear Me Away

19/02/2003, par Gildas | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

GALLON DRUNK - Bear Me Away
(Sweet Nothing / Chronowax) [site]

GALLON DRUNK - Bear Me AwayGallon Drunk est si facile à aimer. Personne ne le dira mieux que John Peel. Pourquoi cette fascination pour Gallon Drunk, lui a-t-on demandé. Sa réponse fut limpide : "Why? Because they don't sound like anyone else". Ils ne ressemblent à personne.

Alors que l'heure est au recyclage, à la redite et au rabâchage, cette seule caractéristique fait de Gallon Drunk un groupe essentiel. Le groupe commence son odyssée au début des années 90 par des singles intransigeants, hors du commun et des concerts abrasifs et ahurissants. "You, The Night... And The Music", leur premier album est un Ovni qui séduit sans coup férir la presse Anglo-Saxonne et scelle la réputation de ce groupe à part. S'en suivent des tournées débordantes d'énergies et d'autres albums dont "From The Heart Of Town" qui sera celui de la consécration en 1993. Ce succès attire l'attention de Nick Cave qui recrute James Johnston pour ses Bad Seeds. Un changement de label et un an de silence discographique entrecoupé de concerts apocalyptiques plus tard le groupe sort l'exceptionnel "Traitor's Gate ep", un disque farouche rempli de chansons effarantes de violence rentrée et exprimant rage et amour-passion dans la même phrase. Suit "In the Long Still Of The Night", album dit de la maturité et de la reconnaissance internationale. Leur musique jusqu'à présent rock se mêle d'un nouveau groove préfigurant de l'arrivée d'un son plus soul, et de l'apport de l'électronique qui gonflera "Black Milk", leur album du retour en 2000 après un trop long silence. Légèrement romantique, captivant du début à la fin et remplis d'électricité, "Black Milk" est la chance pour le groupe de revenir au premier plan.

Toute cette histoire en creux et en bosse est la matière première de "Bear Me Away", la double compilation qui nous occupe aujourd'hui. Sans ordre chronologique, fonctionnant à l'envie, cette excellente anthologie regroupe des titres indispensables dans des versions rares, des inédits époustouflants et des extraits d'albums incontournables. Fait rare pour une compilation, ce disque plaira autant aux fans qu'aux découvreurs de Gallon Drunk et je vous en conjure, découvrez ce groupe exceptionnel si ce n'est déjà fait. Leur musique jazz/punk/noise est indispensable, elle est émouvante, elle est communicative, elle est intense, elle est passionnée. Elle est ce que la musique se doit d'être, elle prend aux tripes pour ne plus vous lâcher. Gallon Drunk est un groupe essentiel, presque parfait. Une tornade sonique indispensable.

Gildas

Traitor's Gate
Bear Me Away
Up On Fire - live
One More Time
Before Your Eyes
The Swagger
I can hear You
Some Cast Fire
Now and Forever
The Rustler
Every Second of Time
Just One More
Loste and Alone
Jewess Tattooess
Ruby
Blood is Red

Chain of Gold
Hurricane
Gerry's Club
Jake on the Make
The Prowler
Can You Feel It?
You Should Be Ashamed
Loser's Theme
At My Side
Most Fertile Man in Ireland
In The Long Still Night
Bear ME Away
Lament
Paper Ladies

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals