Gata Negra - Cage of stars

27/03/2000, par Guillaume Sautereau | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

GATA NEGRA - CAGE OF STARS
(Bloodstar/ Telescopic)

WILL ODLHAM - GUARAPERO - LOST BLUES 2Récidive chez Telescopic, puisqu'après le somptueux album de Sophie Moletta, c'est au tour de celui de Gata Negra, trio australien, d'émerveiller nos oreilles par les soins du label parisien. D'un abord froid et austère, avec sa basse en maraude, la voix de Cat Hope, noyée dans l'écho, cette musique épurée et intense fait vite le vide autour d'elle, captivant l'attention de l'auditeur hypnotisé par sa grâce aérienne, et crée son univers, un univers terriblement personnel et tout en émotions. On pourrait cependant à loisir citer références et influences (Low sur "Those short hours" ou "Families", Portishead sur "Ridge", ou même And Also The Trees sur "Dream on Cady"), pour une fois sans que cela soit réducteur ni étouffant. Le secret ? Sans doute une vraie personnalité, un talent indéniable, une capacité à unifier et à s'approprier toute une gamme musicale et également ce filtre/philtre d'amour qui fait que les antipodes nous ont déjà donné The Bats, Chris Knox, The Chills, The Apartments, Sophie Moletta plus récemment, voire Nick Cave et AC/DC (ai-je vraiment écrit AC/DC ?), soit un écho génial (oubliez que j'ai écrit AC/DC quelque part dans cette chronique), une appropriation inspirée et oxygénée de ce qui se fait de notre côté de l'équateur. Cat Hope s'appelle la féline chanteuse, Chat Noir son groupe : les chats noirs portent malheur, l'exception confirme la règle.

Guillaume

Telescopic : telescopic@telescopic.fr - 43, rue Saint Honoré, 75001 PARIS

Those short hours
Dream on cady
Ms time
Families
166
My little Bunny
Lux mammoth
Bored
Tidge (any easier)
How did I
My last gasp
Cage of stars

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews