Gene Clarksville - L'Endroit - Rouen - 9 octobre 2015

14/10/2015, par Séverine Garnier | Concerts |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Ce vendredi 9 octobre à Rouen, il y avait le choix entre un concert de Christine And The Queens, un autre de Didier Super et une soirée dans un ancien club de jazz avec Gene Clarksville. On a choisi la troisième option.

Direction rue de l’Ancienne Prison, à deux pas de la Place du Vieux Marché, l’ancien club de jazz Le Chat Vert se baptise désormais L’Endroit / L’Envers. Si le nom a changé, le lieu demeure le même, une grande pièce rectangulaire qui longe le bar à droite, ses quelques tables en enfilade du mur en pierre à gauche et au pied de l’escalier menant à l’étage, la scène.

Gene Clarksville 

On était présent quelques mois auparavant pour la prestation du bluesman suédois Bror Gunnar Jansson. Cette fois, c’est un nom bien connu des Rouennais qui a répondu à l’invitation de La Nouvelle Machine, aux manettes de la soirée : François Godefroy alias Gene Clarksville, ex-membre des Roadrunners, des Dogs et musicien live pour Yannick Noah !

Gene Clarksville 2

Entourée de Christian Pélissier à la guitare, Thomas Schaettel aux claviers, Thierry Minot à la basse et Eric Laboulle à la batterie, la section rythmique de Gene Clarksville est rapidement rejointe par celle des cuivres (trombone, trompette, saxophones ténor et baryton).

Gene Clarksville 3

A la guitare ou au piano, alternant pop et rythm’n blues, Gene Clarksville n’a de cesse de faire groover le public, les premiers rangs dansent, beaucoup sont venus en amis, fidèles des pointures présentes sur scène ce soir. Des membres de Victoria que l’on retrouve dans Second Floor Orchestra et My Silly Dogfish sont présents. Après une esquisse de rappel du haut de l’escalier, les huit hommes rejoignent l’étage. On n’aura pas vu les deux heures passer. L’ambiance est chaleureuse parmi la centaine de personnes, ça change, oseront certains…

Gene Clarsville à L'Endroit

Le club se veut plus accueillant, ouvrant ses portes à une programmation extérieure éclectique, pop, jazz, funk, hip-hop, electro… En quittant les lieux, une pancarte annonce des cours de salsa/bachata/kizomba. On notera plutôt le prochain rendez-vous le 18 novembre avec Pete Ross and The Sapphir (Australie) et Leave Her To Heaven (Rouen) en première partie.

 

Merci à Thierry Valette de La Nouvelle Machine

Photos : Séverine Garnier

 

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews