Les Georges Leningrad - Sur les traces de Black Eskimo

24/09/2005, par Ursagraph | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

LES GEORGES LENINGRAD - Sur Les Traces De Black Eskimo
(Tomlab / Chronowax) [site] - acheter ce disque

LES GEORGES LENINGRAD - Sur Les Traces De Black EskimoC'est quoi cette pochette pourrie ? Ça, c'est à peu de choses près les mots qui nous viennent à l'esprit lorsqu'on tombe nez à nez avec le deuxième album des Georges Leningrad, après "Deux Hot Dogs Moutarde Chou". Passé cet a priori graphique, on comprend mieux pourquoi ce dessin, défiant les lois de la perspective et d'un "bon goût" ridicule, est en parfaite adéquation avec la musique qu'il illustre.

Les Georges Leningrad, trio canadien, se proposent de nous trimballer dans leur drôle de pays, "sur les traces de Black Eskimo", personnage obscur qui semble s'évanouir dans ce qui, finalement s'avère ne pas être du tout un concept-album. Plus proche d'un road movie à la sauce Argento que d'Alice au Pays des Merveilles, cette collection d'électro-pop de travers suit la piste sinueuse d'explorateurs d'hier et d'aujourd'hui. Plus drôles qu'Add N to X, plus électro que Wolf Eyes ou moins branleur que Deerhoof, les trois compères (Poney P, Bobo Boutin et Mingo l'Indien (sic)) déguisés comme à la fête de l'école, redoublent d'énergie pour nous faire suer avec des mini-tubes en papier crêpon.

Cet album enchante grâce à des attitudes rock primaire et à un incroyable sens du détail. Le son plutôt lo-fi ne gâche en rien ce hit-parade bancal qui s'achève sur une version singulière du "Comment te dire adieu" de Françoise Hardy, pour l'occasion bien dévergondée.
Au final, on a entendu tout plein de sons bizarres, on a dansé comme des fous autour d'un feu de camp en plastique mais on n'a toujours pas retrouvé Black Eskimo. Un disque jouissif pour ceux qui aiment se faire mener en bateau.

PS : Dans le même traîneau, on préfère quand même Gang Gang Dance, autre formation nord-américaine épileptique dont on reparlera ici bientôt.

Ursagraph

Missing Gary
Sponsorships
Black Eskimo
Nebraska's Valentine
Umiarjuaq
Wunderkind #2
Supa Doopa
St-Mary's Memorial Hall
Pekin Pekin
Richard
Fifi F.
Comment te dire adieu

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews