Nevermind Glitterhouse is 20

20/01/2005, par David Larre | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

V/A - Nevermind Glitterhouse Is 20
(Glitterhouse / Chronowax)

V/A - Nevermind Glitterhouse Is 20La petite histoire de Glitterhouse, fanzine, puis distributeur de musiques par correspondance et enfin label, est racontée avec pas mal d'humour par Reinhard Holstein, fondateur et actuel patron, dans le livret qui accompagne ce joli coffret d'anniversaire (vendu au prix d'un CD). Entre la mise en panne systématique des photocopieuses ayant servi au fanzine, le privilège d'avoir distribué le premier morceau de Niravana en Europe et la déception de l'avoir vu filer ailleurs ("nevermind", n'est-ce pas ?), le temps des vaches maigres contraignant à vendre des sacs de couchage New Kids On The Block et des bandanas Bros, le leitmotiv "la guitare est morte" entendu par les détracteurs des années durant, ou le virage americana, puis folk, alt-country, post-rock des dernières années, la liste des anecdotes savoureuses est longue. Et pas forcément à l'image du contenu musical des trois disques, puisque, hormis le troisième, largement consacré à l'alt-country américaine, l'ensemble est moins là pour célébrer une histoire passée que pour faire découvrir la musique actuelle du label. Si l'on en juge par la qualité des signatures, il n'y a là nulle raison de se plaindre. Plutôt l'occasion de vérifier la cohérence d'un catalogue où mêmes les références scandinaves sonnent américaines, où les sides-projects des artistes tissent une toile serrée (au hasard, les axes 16 Hosepower-Woven Hand, White Birch-Portrait of David, Walkabouts-Carla Torgerson), où les ponts entre musiciens et producteurs sont fréquents (Chris Ekman un peu partout). Une vraie histoire de famille, quoi. Avec les grands aînés (Pere Ubu, pour un morceau habité servi en 1998 aux Transmusicales), les cousins excentriques (les toujours bizarres Califone), les cousines affirmées (Carla, Hazeldine) ou plus fragiles (les chanteuses de Lilium ou de Lampshade), et les frangins touchés par la grâce, planant au-dessus de la mêlée pour le plaisir des mères et le malheur de la fratrie (Thomas Dybdahl ou Ola Flottum à l'aise aussi bien dans les arpèges de guitare atmosphériques, sur "Beauty King", ou dans le minimalisme glacé de "David's Portrait"). Cette charmante galerie de talents fournit ainsi aux fans un excellent jeu des 7 familles musicales : vous avez aimé Grand Willard Conspiracy, vous adorerez Midnight Choir ; vous trouvez Califone conformiste, passez à David Thomas & Two Pale Boys. De proche en proche est donnée là l'occasion de dresser un arbre généalogique utile à l'élargissement de sa culture musicale. L'ensemble, format anthologique oblige, n'est pas sans faiblesses (on a connu Dakota Suite et Black Lipstick plus inspirés), mais la qualité est excellente sur la majorité des titres : difficile de faire mauvais avec pareil catalogue. Difficile de ne pas tresser non plus des lauriers à certains : à The White Birch pour l'inspiration et le mystère, à Helldorado pour la meilleure esquisse morriconienne, à S.Y.P.H. pour le descendant rock le plus ressemblant de Kraftwerk. Foncez : il y en a pour tous les goûts.

David Larre

CD 1
Willard Grant Conspiracy - Soft Hand
Thomas Dybdahl - From Grace
Lampshade - Because Trees can fly
Lilium - Sorry
Cary Hudson - Things ain't what they used to be
Knife in the Water - 2 Spades (inédit en Europe)
Carla Torgerson - Pelagic
Dakota Suite - All that I can hold near (inédit)
Hugo Race - LSD is dead
Ai Phoenix - Call me in, Piccard
Timesbold - Masters of War
The White Birch - Beauty King
Chris Eckman - Befell (summer mix)
Pere Ubu - SAD.TXT (live inédit)
16 Horsepower - American Wheeze (Nighthowl Sessions 1993)
Savoy Grand - Took (alternate version)

CD 2
Midnight Choir - Electric rain (original mix)
Mofro - Lochloosa
Helldorado - Dead River
The Creekdippers - Poor GW
Ricochets - Pick up the phone
Black Lipstick - No Shame (inédit)
Woven Hand - Sparrow Falls
Edison Woods - Secrets
Friends of Dean Martinez - Nowhere to go
The Great Crusades - St. Christophers Street
Rainer - Love buys Love
The Walkabouts - Eveningland (Abendland), (morceau exclusif)
S.Y.P.H. - Monorock (inédit)
Rocket from the Tombs - Sonic Reducer
Salvatore - Hefe
Portrait of David - David's Portrait
David Thomas & Two Pale Boys - Obession (live inédit)

CD 3
John Dee Graham - By sweet Life
Gary Floyd Band - Won't be sad
David Munyon - Coney Island
Go to Blazes - No Mercy
Nadine - Angela
The Good Sons - Riding the Range
Butchhancock - 17 you were a Bluebird
Hazeldine - Tarmac
Wagon - Slack Key Blues
Sunshine Club - Lonesome Valley
Neal Casal - Free Light of Day
Lou Ford - Sad but familiar
Pinetop 7 - Skyway to Alice
Rainer - One Man Crusade
Chris & Carla - Swinger 500
Terry Lee Hale - Tornado Alley
Pleasant Grove - Only a Mountain
Califone - Wade on the Water


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals