Granfaloon Bus - Exploded view

20/02/2002, par Jean-Christophe Mauger | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

GRANFALOON BUS - Exploded View
(Glitterhouse)

GRANFALOON BUS - Exploded ViewOn les avait repérés en 1995 sur une compilation à deux euros de leur actuel label Glitterhouse (qui les avait affublés, avec une finesse toute teutonne, de l'étiquette "Palace avec le sens de l'humour") aux côtés de futures pointures comme Whiskeytown, Hazeldine ou Neal Casal. Un septennat plus tard, et alors que certains de leurs compagnons de l'époque n'ont pas raté la bretelle de la reconnaissance critique, voire commerciale, le Granfaloon Bus semble pour sa part avoir noyé son moteur : leurs disques sont distribué aux States au lance-pierres (sur des labels aux noms aussi improbables que Discobolus, Purple Turtle ou Boxkite) et à part les Allemands, éternels sauveurs de groupes white trash, tout le monde s'en fout. Tout le monde a tort. Car si le groupe de San Francisco a jusqu'ici suivi une trajectoire qui fait plus penser à Stagecoach qu'à Speed, ce n'est pas par manque de sincérité ou de réel talent d'écriture. Le dernier album des Silver Jews, pour ne citer que certains de leurs voisins de palier, contient au bas mot trois fois moins de bonnes chansons que celui-ci. Prenez un titre comme Petty et son refrain irrésistible ("and she's not gonna be back by eleven-the cops'll be here by then-she's not gonna be back by eleven-then they'll be gone when we need them") et imaginez le sourire crispé de Michael Stipe en entendant cette pure pop-song parfaite après laquelle il rame depuis dix ans. "Exploded vie " n'est pas toujours aussi magistral mais on y trouve quand même de belles ballades sablonneuses portées par le violon langoureux de Carrie Bradley (" Stating-ending ", " Reprise "), un merveilleux morceau de réconciliation tire larmes ("Part of joy") et d'autres pépites que vous découvrirez si vous habitez du bon côté de l'Atlantique (le nôtre, pour une fois) et si vous aimez les groupes d'alt-country beaucoup plus country qu'alternatifs (la voix fêlée de Félix Costanza est pour beaucoup dans cette classification arbitraire). Et pour achever d'emporter l'adhésion, sachez juste que Monte Vallier est à la production sur un titre et que c'est la meilleure nouvelle reçue d'un (ex) membre de Swell depuis bien longtemps.

Jc

Starting-ending
The bender
The far from perfect cha-cha
Moans enclosed
Part of joy
Heatwave marchingband soldier
South
Rosie
Petty
A binary story (the murder wagon)
The crane
Reprise
Dead pedestrians

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals