Gravenhurst - Flashlight Seasons

28/07/2004, par Vinnie Terranova | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

GRAVENHURST - Flashlight Seasons
(WARP/PIAS)

POPnews avait en son temps rendu compte du précédent album de Nick Talbot aka Gravenhurst. Un album placé sous les auspices de Nick Drake et de "Pink Moon" dont il était une sorte de copie miniature. Disque plaisant qui ne pouvait toutefois marquer durablement les esprits tant les références au modèle y étaient présentes. Qui plus est, "Internal Travels" n'atteignait évidemment pas le niveau du chef d'œuvre de Nick Drake.
On découvre donc sans impatience particulière mais avec une certaine curiosité ce "Flashlight Seasons". On notera d'emblée que cette nouvelle oeuvre, après une première sortie sur Silent Age, le propre label de Nick Talbot, est finalement rééditée par WARP, structure bien plus importante. Faut-il y voir le signe d'une maturation de l'artiste ou bien celui d'une renaissance du folk anglais ? Certainement les deux à la fois et "Flashlight Seasons" semble venir à point pour le confirmer. En effet, cet album est bien supérieur à son prédécesseur.
Ici, les instrumentations sont plus riches : un peu d'électronique, de l'orgue, un carillon, de l'harmonica. La guitare, bien que toujours très présente, semble plus lointaine. Elle n'est plus l'élément central qu'elle a pu être sur "Internal Travels". Quelques arpèges simples viennent soutenir des refrains bien troussés. Le chant reste, comme celui de Nick Drake, légèrement voilé. Un écho discret lui donne un surplus de profondeur.
Dès "Tunnels", le morceau d'ouverture de l'album, on baigne dans un halo de douceur éthérée qui ne nous quittera pas pendant 43 minutes. Une constance de laquelle on peut extraire des perles telles que "Fog Round The Figurehead" et de jolies ballades comme "Damage II" et "The Ice Tree".
Même si l'on pense parfois à Sophia, Gravenhurst développe ici sa personnalité. Le projet de Nick Talbot prend ainsi une nouvelle ampleur pour nous offrir une pop-folk cotonneuse des plus gracieuse. Un projet en constante évolution puisque Nick Talbot pense déjà à un troisième album aux tonalités bruitistes. On l'attendra avec, cette fois-ci, une réelle curiosité.

Vinnie Terranova

Tunnels
Fog Round The Figurehead
I Turn My Face To The Forest Floor
Bluebeard
The Diver
East Of The City
Damage
Damage II
The Ice Tree
Hopechapel Hill

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews