Gravenhurst - Interview

31/10/2005, par Jean-Charles Dufeu | Interviews |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

En parlant de Bob Dylan et ce genre d'artistes, vous dites avoir découvert le folk relativement tard. Y a-t-il eu un artiste ou un groupe particulier qui vous a marqué au point de donner une nouvelle orientation à votre musique ?
Quand j'étais plus jeune, j'écoutais les disques de mes parents, et les premières choses que j'ai apprises à jouer à la guitare étaient des morceaux folk, Simon and Garfunkel par exemple, mais plus généralement des chansons des sixties, des Beatles ou ce genre de choses. Ça m'a tout de suite familiarisé avec le fingerpicking. Ensuite, j'ai découvert les Smiths, Joy Division et des groupes de ce genre, donc pendant une grande partie de mon adolescence c'est ça que j'ai écouté. Assez logiquement, c'est vers ce genre de choses que je me suis tourné quand j'ai commencé à jouer avec un groupe. Mais quand le groupe a splitté après la mort de notre bassiste, nous nous sommes retrouvés dans une situation bizarre. Il n'y avait plus de plaisir à nous retrouver pour jouer, nous ne voulions plus nous retrouver dans ce groupe, c'était une chose horrible. J'ai donc eu une réaction assez extrême et me suis consacré à quelque chose de radicalement différent. Je découvrais à cette époque les Red House Painters et pas mal d'autres groupes calmes et lents de ce genre, un ami m'a également fait découvrir Bert Jansch. Nick Drake commençait à devenir un peu populaire à cette époque. Je me souviens que Robert Smith parlait de Nick Drake pendant les années 80 mais personne ne faisait attention à ce moment là. Matt Elliot de Third Eye Foundation m'a fait découvrir "Pink Moon", et ça m'a beaucoup influencé. Mais j'ai également été assez marqué par un album comme "Nebraska" de Springsteen. J'étais fasciné par l'idée qu'on puisse faire autant avec aussi peu de moyens, juste une voix et une guitare. Je pense que les gens ont commencé à me comparer à Nick Drake parce que je sonne très anglais, et qu'il y a une guitare acoustique et du fingerpicking. Si j'avais été Américain, j'aurais été comparé à Paul Simon ou quelqu'un comme ça. C'est naturel que les gens cherchent des références.

La première fois que j'ai écouté ce nouveau disque, et c'est notamment dû à la première chanson, j'avais l'impression que vous aviez envie de renier le folk... Puis, en écoutant un peu plus attentivement, je me suis rendu compte que le cœur du disque était finalement très folk et que vous aviez peut-être uniquement l'intention de le camoufler légèrement.
Je ne vois pas vraiment de distinctions... Je m'assieds et j'écris sans trop me fixer de contraintes au départ. Si vous prenez un album comme "Everybody Knows this is Nowhere" de Neil Young, la tentation serait de dire que c'est très folk. Mais vous avez Down by the River, qui est vraiment rock. Regardez ce qu'a fait Mark Kozelec avec "What's Next to the Moon". Il a pris des bonnes chansons de rock'n roll presque bas du front, et il en a fait un disque qui sonne comme du Red House Painters. A partir du moment où les choses collent bien ensemble, il n'y a pas de questions à se poser. Pendant l'enregistrement, on écoutait vraiment des trucs complètement différents : Fairport Convention, Pet Shop Boys, Stereolab...

Et sur scène qu'est-ce qui est le plus plaisant à jouer ?
C'est beaucoup plus marrant de jouer fort. Le simple fait d'être dans un groupe, de pouvoir mettre le volume à fond est quelque chose de physiquement très excitant. La dernière fois que j'ai fait un concert acoustique, c'était en première partie de Mark Kozelec. J'ai fait tellement de concerts acoustiques... Jouer dans un groupe est vraiment plus sympa, même si je continuerai sans doute à faire des shows acoustiques. Mais ce sont deux approches complètement différentes.

Vous citez beaucoup de groupes différents dans vos réponses. J'aimerais savoir si vous écoutez aussi des groupes plus spécifiquement post-rock, parce que l'album par moments, lorgne vraiment vers ce genre de musique.
Oui, il y a beaucoup de bons groupes post-rock, sur le label Constellation notamment. Quand j'ai écrit Down River en 1998, je venais d'avoir Spiderland, de Slint, je pense que ça m'a passablement marqué. Mais c'est drôle qu'on parle autant de post-rock aujourd'hui alors que certains groupes de la fin des années 80 jouaient déjà des choses similaires, du moins tout aussi avant-gardistes, si vous écoutez "Confusion is Sex" de Sonic Youth par exemple. Parfois je me demande si les gens n'ont pas utilisé le terme de post-rock parce qu'ils ne voulaient pas employer celui de prog-rock, parce que ça les faisait penser alors à des groupes pas terribles. Mais sinon, qu'est-ce que j'écoute en ce moment ? J'écoute pas mal Midnight Movies par exemple, ou un nouveau groupe qui s'appelle The Organ. En général, j'aime bien les groupes de filles.

Electrelane ?
Ah oui, c'est vraiment un groupe génial. J'aimerais les rencontrer et faire un concert avec elles. Ce serait vraiment génial.

Vous avez l'air d'aimer parler de votre musique, de ce que vous faites ? Est-ce que ce n'est pas un peu fatigant pourtant de devoir en quelque sorte se justifier auprès des journalistes de la façon dont on fait ses disques ou ses chansons ?
Non, pas du tout. Je sais qu'il y a en effet des musiciens qui ne veulent pas parler de leur travail, qui estiment qu'ils s'expriment déjà par leur musique. Et ça me semble très bien. Il n'y a pas de raisons qui font qu'on doive expliquer un disque... Mais quand j'ai enregistré cet album, je savais que j'aurais à m'expliquer. Et ça ne me pose pas de problème, je dois justifier le fait qu'ils achètent le disque (rires...)

Et à quoi ressemblera votre prochain album ?
Hum, oui, je travaille déjà sur quelque chose qui s'annonce encore assez différent. Ce sera plus dans le ton de la musique de films d'espionnage, ou du Krautrock. Enio Morricone meets Electrelane ! (Rires...) Je devrais peut-être être attaché de presse pour Warp ?

Propos recueillis par Jean-Charles Dufeu

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals