Grimes - Art Angels

17/12/2015, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Grimes - Art AngelsA l'heure du quatrième album, Grimes continue sa recherche de l'album parfait de pop dérangée. Si l'album perturbe dans un premier temps, il laisse la concurrence loin derrière à l'arrivée. 

Claire Boucher, aka Grimes, considère "Visions", son troisième album, comme le tout premier de sa carrière. En suivant cette même logique, "Art Angels" peut légitimement être considéré comme son deuxième, l'album le plus difficile pour la plupart des artistes, celui qui bien souvent ruine une carrière. Un successeur à "Visions" était quasi terminé en 2014. La sortie d'un premier extrait, "Go", a déstabilisé aussi bien les fans que les critiques.  Il a perturbé par la même occasion les plans de la Canadienne. L'album a été repoussé, d'autres titres enregistrés. Mais alors à quoi s'attendre, un retour à quelque chose de plus consensuel ? Eh bien pas du tout. "Art Angels" est un des albums ovnis de 2015. Un de ceux qui fait voler les frontières de la Pop Music en éclats, s'autorisant toutes les audaces, n'ayant pas peur de repousser les limites du bon goût. Comme sur "Kill Vs Maim" mélangeant sonorités Post Punk et K-pop. L'album perturbe, certains passages déçoivent, mais il ne donne étrangement à aucun moment l'envie d'abandonner l'écoute. Car la force de Claire Boucher a été de garder en partie son style immédiatement identifiable tout en apportant une palette vocale et musicale bien plus riche en complément. La voix est moins enfantine, utilisant des phrasés différents, allant du menaçant sur "SCREAM" au très pop et mélodique sur l'addictif "Flesh Without Blood". La guitare est plus présente que jamais, portant même les fondations de titres comme "Artangels" sous un angle funk ou bien "SCREAM", (encore), sous une approche plutôt rockabilly. Après plusieurs écoutes, l'album devient addictif. Osons le dire, la démarche rappelle un peu celle des deux derniers John Grant, la qualité des textes en moins. Il fallait un sacré courage et une ambition sans faille pour porter ce projet à bout de bras. Car une fois de plus Claire Boucher a joué, produit et enregistré l'album elle-même. Nous la pensions remplie de doutes ou bien confrontée à un blocage créatif, mais Grimes prenait juste son temps pour peaufiner un grand disque pop. Un de ceux qui a un temps d'avance sur la concurrence et qui inspirera bon nombre d'albums à venir. Si elle avait jusqu'à présent un pied dans la contre-culture et un pied dans le mainstream (elle fréquente assidûment les soirées huppées), elle risque de rentrer pour de bon dans la cour des grands et même d'y foutre le bordel avec "Art Angels". Un album qui ne pouvait pas mieux porter son nom. 

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


  1. 1. laughing and not being normal
  2. 2. California
  3. 3. SCREAM (feat. Aristophanes)
  4. 4. Flesh without Blood
  5. 5. Belly of the Beat
  6. 6. Kill V. Maim
  7. 7. Artangels
  8. 8. Easily
  9. 9. Pin
  10. 10. REALiTi
  11. 11. World Princess Pt. II
  12. 12. Venus Fly (feat. Janelle Monáe)
  13. 13. Life in the Vivid Dream
  14. 14. Butterfly

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews