Gorky's Zygotic Mynci - How I Long To Feel That Summer In My Heart

21/11/2001, par Guillaume Sautereau | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

GORKY'S ZYGOTIC MYNCI - How I Long To Feel That Summer In My Heart
(Mantra Recordings / Labels)

GORKY'S ZYGOTIC MYNCI - How I Long To Feel That Summer In My Heart Finalement, c'est rare les groupes qu'on aime tellement qu'on en attend plus rien. Quand un groupe arrive à son septième album, généralement, ses grandes heures sont derrière lui et on est obligé de commencer à parler d'embaumement compilatoire, d'inspiration en débandade ou de resucées fatiguées, vagues vestiges d'une splendeur passée. Fatigués, les Gorky's ne le sont franchement pas, la qualité de ce nouveau disque le prouve et c'est pour cela que nous, paradoxalement, on l'est un peu de constater que leur succès est resté d'estime au cours des années tandis que pléthore de groupes moins talentueux ont prospéré d'une toute autre façon…
Bien loin des cavalcades en gallois des débuts, "How I Long To Feel That Summer In My Heart" préfère jouer les frêles esquifs voguant tant bien que mal sur un petit ruisseau de la campagne galloise : l'équivalent musical des escapades en canot de Lapinot dans "Vacances de printemps" de Trondheim, si vous voyez le genre. Chez les Gorky's Zygotic Mynci, les mélodies sont infiniment simples, mais aussi infiniment touchantes, souvent bouleversantes, comme tombées du ciel, les arrangements légers et boisés mais incroyablement riches et pertinents (la fin de "Where Does Yer Go", à ce titre, fait vite oublier les orchestrations pompeuses et vaines du dernier Mercury Rev). Douce joie de vivre et profonde mélancolie se côtoient ainsi le long de ce délicat hymne à nos étés adolescents, ces moments où le temps ne semblait ne plus avoir d'importance mais s'enfuyait si vite, où l'on était amoureux à se tordre les ventricules, où les bonheurs éclatants ("Her Hair Hangs Long" et son refrain-manifeste : "Happy I am") faisaient si vite place à une tristesse incontrôlable. Il y a tout cela dans la musique des Gorky's, pas de frime ou d'ambition démesurée, mais beaucoup de merveilleux, un appétit de ciel bleu qui aide à se dépatouiller des petites douleurs, des trop petits bonheurs, de la vie quoi.

Guillaume

Where Does Yer Go Now ?
Honeymoon With You
Stood On Gold
Dead-Aid
Can Megan
Christina
Easy Love
Let Those Blue Skies
These Winds Are In My Heart
How I Long
Her Hair Hangs Long
Hodgeston's Hallelujah

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews