Richard Hawley - Late Night Final

album de la semaine du 05/12/2001, par Inês d'Almeÿ | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

RICHARD HAWLEY - Late Night Final
(Setanta / Le Village Vert / Wagram)

RICHARD HAWLEY - Late Night FinalJamais titre d'album n'aura mieux résumé son contenu aussi brièvement et brillamment.
"Late night final", boucle bouclée d'un artiste qui se retenait depuis de nombreuses années (après des collaborations avec notamment les Longpigs et Pulp) et qui laisse enfin éclater au grand jour, avec ce premier album solo, l'étendue de sa sensibilité et de son talent. Cet album s'inscrit dans la continuité du premier EP, avec ses ballades douces amères, aériennes et songeuses, mélancoliques et teintées de joie de vivre à la fois.

La nuit est tombée depuis longtemps déjà ; c'est désormais l'heure du constat : qu'a t-elle amené, pris, changé ? Richard Hawley semble prendre du recul par rapport à toutes ses années de frustration, et en a tiré des conclusions toutes plus touchantes et justes les unes que les autres. C'est exactement la même chose lorsque après une nuit bien remplie on s'étend et repense à tous ces bons ou mauvais moments que l'on vient de passer, ces émotions, ces sensations éprouvées...

Le bilan ici dressé est celui d'un homme regardant la vie avec poésie, qui berce ses auditeurs d'une irrésistible et sensuelle tendresse, au fil de chansons lentes et enivrantes. La voix, sorte de croisement entre Elvis et Edwyn Collins, chante l'amour, la rêverie, la nuit et les adieux avec la même foi en la beauté de la simplicité. Cette même simplicité se retrouve dans la construction des morceaux, l'orchestration et les mélodies calmes et douces... parfois même trop. Pas un titre n'échappe à ce schéma de lenteur romantique, ou ne dynamise un peu cette contemplation.
Mais qu'importe, "Late night Final" est un disque assumant sa part de rêve et de romantisme... tellement qu'on aurait presque envie de tomber amoureux en l'écoutant...

Inês

Something is...!
Baby, you're my light
Love of my life
The nights are cold
Can you hear the rain, love?
Lonely night
Precious sight
No way home
Cry a tear for the man in the moon
Long black train
The light at the end of the tunnel (was a train coming the other way)

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews