Herman Düne - Interview

20/04/2005, par Jean-Charles Dufeu | Interviews |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Les Herman Düne ne sont pas seulement barbus. Ils sont aussi volontiers bavards et prompts à la discussion, même en fin d'une journée de promotion qu'on devine un poil rébarbative. Rencontre avec tous les membres du trio. (Du reste, Néman, lui, est moustachu.)


A l'heure où vous sortez Not on Top, votre cinquième album officiellement distribué en France, est-ce que vous estimez avoir du succès avec Herman Düne ?

Néman : Je ne sais pas si c'est à nous de l'estimer...

David-Ivar : Je suis heureux et même surpris parfois qu'on puisse faire autant de concerts, qu'il y ait toujours des gens qui viennent. D'un point de vue de ce que j'ai envie de faire, sur le plan de l'accomplissement personnel, oui c'est un succès. Jouer des concerts quand je veux, où je veux, je trouve ça super. Maintenant il y a des labels pour lesquels ce qu'on vend représente à peine un quart du nombre d'exemplaires promos qu'ils peuvent envoyer aux journalistes. C'est un succès personnel mais par rapport aux gens qui vendent des millions de disques, c'est peut-être un peu ridicule d'appeler ça un succès évidemment...

Comment des fans du Velvet, des Stones, des Modern Lovers comme vous en sont venus à jouer du folk ?

André : Néman ne joue pas de folk... (Sourire)

Néman : Le groupe c'est quand même très souvent deux guitares électriques et une batterie. C'est vrai qu'on a été très souvent associé à ça parce qu'on écrit des chansons à la façon des songwriters folk.

André : Sur les disques c'est très peu acoustique finalement.

Néman : C'est vrai qu'en concert ça l'est peut-être plus.

David-Ivar : En fait ce qui compte pour les groupes c'est qu'ils écrivent des bonnes chansons, et nous c'est ce qu'on essaie de faire. Par exemple, l'autre jour Néman et moi on a fait un concert plutôt acoustique. Quelqu'un m'a demandé de jouer une chanson des Rolling Stones et....

André : C'était vraiment extra. (Rires)

David-Ivar : Jagger et Richards écrivent des super chansons. Je trouve qu'il n'y a pas de différence entre une chanson folk, une chanson rock, une chanson pop. La chanson est une forme assez commune. C'est vrai que la plupart de nos albums sont enregistrés de façon assez cheap. Ça donne un résultat un peu plus acoustique parce que si t'essaies de faire une musique chargée très cheap, tu as du mal à entendre ce qui se passe. Mais par exemple, en ce qui concerne le nouvel album, j'avais l'impression d'enregistrer un disque de rock, ou de pop. Et puis dans les années 60, j'ai l'impression que tout le monde faisait un peu tout. La folk, ça veut dire un mec avec une guitare. Nous on en fait des concerts comme ça mais bon. Il y a de très belles chansons rock qui sont au moins au niveau de chansons folk, et vice versa, il y a des chansons folk qui sont finalement pas mal rock.

C'est la façon dont vous êtes perçus en tout cas....

David-Ivar : Je prends ça plutôt comme un compliment.

André : On a des guitares acoustiques sur les pochettes des albums, c'est pour ça. Et puis on a souvent des références folk. Mais le style de la musique qu'on fait n'est pas tellement différent du rock'n roll.

David-Ivar : C'est sûr que de jouer avec une guitare sèche, c'est super parce que c'est là qu'on se rend compte si la chanson est bonne ou non. Je prends ça comme un compliment en général quand on nous dit qu'on fait de la folk parce que ça veut dire qu'on fait des chansons qui tiennent la route. Mais on fait des concerts assez rock quand même.

En effet je vous avais vus en première partie de Mark Gardener et ce que vous jouiez était vraiment dans l'esprit du VU.

David-Ivar : D'ailleurs Lou Reed écrit des chansons plutôt folk à la base.

Peut-être, mais il ne les joue pas à la manière folk, avec une guitare acoustique.

David-Ivar : Ouais, t'as raison... Cela dit, je ne crois pas qu'on ait un album enregistré à la guitare non plus. Mais bon, ok c'est peut-être un peu folk quand même.

André : Mais pour nous ce n'est pas du tout un défaut d'être qualifié comme groupe folk, c'est juste que ça ne nous semble pas si évident que ça musicalement, parce qu'on est vraiment un groupe avec une batterie, des guitares... On s'imagine que les gens puissent danser etc. sur notre musique.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews