Herri Kopter - Jérôme Minière présente Herri Kopter

13/08/2003, par Philippe Beer-Gabel | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

HERRI KOPTER - Jérôme Minière présente Herri Kopter
(La Tribu / Chronowax)

HERRI KOPTER - Jérôme Minière présente Herri KopterIlots de sons fondus, musique invertébrée liquide et tiède, "Jérôme Minière présente Herri Kopter" est le fait d'un curieux olibrius… Mystérieux immigré soi-disant rentré en contact avec Jérôme Minière, Herri Kopter délivre des morceaux fragmentés, suites de sons en perdition aux rythmes curieusement brisés, quand elles ne sont pas tout simplement arythmiques, tintement de petites clochettes, bruissement de l'herbe gelée ayant peine à se faire entendre. A la recherche d'une petite parcelle de terre où se poser, le bonhomme de l'attachant livret disperse des petits glaçons collectés dans une contrée étrangère à tous, aux mœurs inconnues, à la langue imprononçable, proche du finnois et de ses interminables déclinaisons. Des cuivres épars de "Pluie Numéro 2" aux fragments de voix pitchées de "Ilaari Popers", l'homme originaire de Laanka, une île, donc, qui aurait fondu en 1997, a fui et composé sur le chemin une odyssée, symphonie de bruits blancs et non répertoriés à la Sacem.
Pour se donner quelques éléments de réflexion, la musique d'Herri Kopter se situe à la croisée des instrumentaux de Jérôme Minière et des inférences sonores de "Rec Extern", dernier album de Radian. Mêlant avec réussite ondes nostalgiques et gimmicks urbains, le petit bonhomme a investi les studios de Jérôme Minière et esquissé les lignes de fuites d'un pays aux contours flous et à la géométrique incertaine. Bien que "Pluie numéro 1" soit apparu sur une compilation d'Active Suspension, la musique d'Herri survient comme une énigme. La deuxième partie de ce même morceau, titre d'ouverture enchanteur, introduction fantasmagorique, mélopée idéale pour un sommeil planant n'est qu'un prémisse à la rencontre de la rumeur des rues d"Impalpabile Vaniglinato" et des lointaines prairies glacées de "Traslagemett Epoka"...
Enregistrant et cumulant des températures en dessous de zéro, "Jérôme Minière présente Herri Kopter" invite l'auditeur naufragé à se reposer sur de bien fragiles banquises. Sans pour autant révolutionner la musique électronique, force est de constater que l'alter ego de Jérôme Minière se taille une placette sur la scène électronique à force de plages défaites, de trous dans la glace à travers lesquels il aura assurément longuement observé les eaux profondes. Avant de nous laisser avec un brillant "Onosuak", le petit bonhomme aura pris soin de nous laisser quelques dessins sur la neige pour nous faire savoir qu'il reviendra bientôt ravitailler nos oreilles toutes de froid transies.

Phi

Pluie Numéro 2
Feliciti
Linlun
Distorzioneti Forlata
Ilaari Popers
Transkopter
Sapijnmatii
Impalpabile Vaniglinato
Skuldo Ulutli
Distorzioneti
Traslagemett Epoka
Utiak
Suolek
Vei Umaka
Ingang
Onosuak

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog