Hobotalk - Homesick For Nowhere

14/11/2008, par Christophe Dufeu | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

HOBOTALK - Homesick For Nowhere
(Glitterhouse / Differ-Ant) [site] - acheter ce disque

HOBOTALK - Homesick For NowhereC'est la hantise de tout chroniqueur : passer à côté d'un bon disque ! Deux-trois écoutes à des moments où l'on n'est pas très réceptif, où l'on a envie d'autre chose et, si l'un des collègues de POPnews ne le réclame pas, le disque va rejoindre la pile des condamnés au silence (chez moi, c'est dans le placard Ikea, sur la deuxième étagère). Honnêtement, ça n'arrive pas si souvent : d'abord parce qu'on essaie d'écouter les disques à des moments différents (les plus méticuleux notent consciencieusement la météo et leur tension artérielle avant d'appuyer sur "Play"), et puis aussi parce que, si le disque est vraiment si bon que ça, ça finit toujours par se savoir... Reste la question - purement théorique - d'un album tellement décalé et novateur qu'il laisserait tout le monde sur le carreau...

Bref, en recevant (et appréciant) le tout dernier disque d'Hobotalk (dont la chronique ne devrait pas tarder dans ces pages), je me suis souvenu avoir rangé "Homesick For Nowhere", l'album précédent, sur la seconde étagère de mon placard Ikea. D'où la question mentionnée ci-dessus : "suis-je passé à côté d'un bon disque ?" Après de nouvelles et consciencieuses écoutes, la réponse m'est venue de Normandie : oui et non. Oui, car Hobotalk possède indéniablement le sens de la mélodie et des chansons comme "How It is", "Dream On", ou "Me Myself" (entre autres) en font un album plutôt agréable à écouter. Non, car sur la durée de cet album un poil trop long (47mn), la sagesse des arrangements suscite quelque peu l'ennui, comme à l'écoute d'un disque de Cat Stevens (bon, pour être gentil, on va dire un disque mineur de Cat Stevens). En somme, "Homesick For Nowhere" n'est pas un mauvais album mais pourrait être suivi d'un disque nettement meilleur... (suspense !)

Christophe Dufeu

A lire également, sur Hobotalk :
la chronique de "Notes On Sunset" (2005)

Homesick 1
These Times Sure Could Break Your Heart
How It Is
Dream On
Homesick 2
Settin Fire To Flame
Fallin For You Again
People Keep On
Homesick 3
Between the Graveyard and Your Door
Life Looks Better (Lookin At It Through You)
Doesn't Life Go On
Homesick 4
Me Myself
Today
Homesick 5
Don't Say Goodbye

 

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews