Idaho - The Forbidden EP – Alas : Special Edition

11/02/2008, par Christophe Patris | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

IDAHO - The Forbidden EP - Alas : Special Edition
(Talitres / Differ-Ant) [site] - acheter ce disque

IDAHO - The Forbidden EP – Alas : Special EditionLa célébrité d'Idaho est, hélas !, tristement ironique : elle repose pour l'instant exclusivement sur l'insuccès notoire du groupe. Les chansons de Jeff Martin ont beau être d'un classicisme somptueux au point d'exister par elles-mêmes, elles souffrent pourtant d'un revers de médaille pervers et fatal en ce qu'elles excluent de leurs charmes la participation de l'auditeur. Ce dernier, empêché d'y projeter ses propres impressions, se voit réduit au simple rôle contemplatif et peine à trouver sa place dans ce monde hermétique. Sept albums et une poignée d'EPs plus tard, Idaho n'est jamais parvenu à se dépêtrer de son misérable succès d'estime, ni de l'indifférence qu'il semble lui-même entretenir au fil des années. Pour se relever de ce sentiment d'échec permanent, Jeff Martin, perdant magnifique resté seul aux commandes du groupe, a aujourd'hui l'excellente idée de rééditer l'album "Alas", sorti il y a exactement dix ans (lire la chronique parue à l'époque sur POPnews), en y ajoutant un EP sorti en 1997 et resté inédit chez nous : "The Forbidden EP". Derrière ce titre pas très engageant, on retrouve cinq "nouvelles" chansons, brillantes et feutrées, portées par une mélancolie lancinante et lumineuse, qui élèvent plus que jamais Idaho au rang des chefs de file du mouvement slowcore - dans la foulée duquel on a vu fleurir les futurs Mojave 3, Joseph Arthur, Sophia ou encore Arab Strap. La réédition de ces quinze chansons est en outre augmentée d'un second disque de six titres inédits récemment composés pour des fictions télévisées américaines, ainsi que d'un luxueux livret rétrospectif. Bien décidé à ne pas faire les choses à moitié, Jeff Martin ressuscitera également prochainement les chansons d'"Alas" et de "The Forbidden EP" sur les scènes européennes. Une chance supplémentaire d'enfin démythifier Idaho et d'écouter le groupe pour ce qu'il est : un Eldorado doux et cotonneux, plus insaisissable qu'inaccessible.

Christophe Patris

A lire également, sur Idaho :
la chronique de "The Lone Gunman" (2005)
l'interview (2002)
la chronique de "Levitate" (2001)
l'interview (2001)
la chronique de "Hearts of Palm" (2000)
la chronique de "Alas" (1999)
The Thick and the Thin
Hold Everything
Goldenseal
Apricots to Armagnac
Bass Crawl
Jump Up
Tensile
You'll Get to the Bottom of This
Scrawny
Only in the Desert
Run But you Rab
Clouded
Yestersay's Unwinding
Leaves upon the Water
The Sun Is All There Is


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews