Idaho - Interview

25/09/2002, par Guillaume Sautereau | Interviews |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

L'album sort juste à temps pour les 10 ans de votre première sortie non ?

Oui, l'anniversaire était il y a deux mois.
John : c'est vrai qu'on avait pensé faire un "best of" pour les 10 ans du groupe, mais il y avait des problèmes de droits avec Caroline (NdlR : premier label d'Idaho), donc la sortie de cette compilation tombe bien, même si le but n'était pas de commémorer cet anniversaire.

Tu as un nouveau public en France, grâce à la distribution des deux derniers albums, penses-tu que cette compilation va pouvoir leur servir de séance de rattrapage, leur faire découvrir à quoi ressemblent les premiers albums d'Idaho ?
Jeff : Oui, effectivement.
John : d'un autre côté, ces chansons étaient un peu des moutons noirs à l'époque, c'est pour cela qu'elles n'ont pas trouvé leur place sur les albums, donc c'est un peu délicat de dire qu'elles en sont représentatives.
Jeff : elles ne sont pas apparues sur les albums parce qu'elles étaient trop standards à mon goût, pas assez originales. C'est peut-être parce qu'elles avaient en commun d'avoir été écartées d'un album qu'elles vont si bien ensemble. Pour que l'ensemble soit homogène, j'ai quand même dû travailler sur le son. Mais ça a été assez intéressant. On pourrait même apprendre à en jouer certaines en concert.

Quel regard jettes-tu sur "Levitate", avec quelques mois de recul ?
Oh, je l'aime beaucoup plus maintenant que lors de sa sortie. Je pense que je le perçois maintenant de la même façon que les autres gens le perçoivent ! Tant de choses ont changé d'un point de vue musical pour moi depuis… le fait que je fasse plus de scène avec John, un vrai groupe, que l'on compose de plus en plus live, que les choses soient plus dynamiques. Même s'il ne s'est écoulé qu'un an, j'ai l'impression qu'il s'en est écoulé cinq. J'ai fait ce disque très rapidement, mais je l'aime bien, il y a quelques chansons parmi mes favorites dessus.

À l'exception de quelques morceaux au début du disque, le reste de "Levitate" pouvait passer pour une seule et même longue plage musicale, c'était quelque chose d'intentionnel ?
Oui… Davantage que "Hearts of Palm" qui a été fait sur une période d'un an et demi, donc est plus varié, naturellement. Dans "Levitate", il y a moins de variations, car il a été fait en deux mois, comme l'avait été "Alas" d'ailleurs. C'est pour cela que cela peut donner cette impression, je suis d'accord.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews