Jérôme Solal - La voix d'Antony (Le Mot et le Reste, 2011)

29/08/2011, par David Larre | Livre |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Couverture du livre

Un peu comme Yves Bonnefoy a su magnifier, en un poème, la voix "mêlée de couleur grise" de Kathleen Ferrier, Jérôme Solal consacre un livre inclassable, qui tient autant de l’évocation poétique que de l'enquête méticuleuse, à la voix singulière d'Antony Hegarty, leader des Johnsons. Déjà auteur de quelques articles sur le chanteur, et par ailleurs essayiste féru de littérature (il a consacré deux essais à Huysmans), il prend le risque de ne pas dissiper le mystère du personnage (parangon d'une scène arty, transgenre, écologiquement concernée, etc.), de ne pas reconstituer, pas à pas, le fil d'une biographie, pour enfouir son propos dans les thèmes, les tonalités, les récurrences de ce qui s'apparente –déjà- à une œuvre cohérente. Sa langue bâtit ainsi un parcours qui balaie la vie et la discographie du chanteur en faisant miroiter les échos, les prégnances qui permettent, d'un disque à l'autre, de donner  sens à une trajectoire. Le chant pensé comme envol, frôlement de la mort, le brouillage des genres, l'identification à la nature, autant de voies que la plume, parfois un peu trop suggestive ou métaphorique, épuise pour approcher le mystère de la voix. Il y a une certaine beauté à épouser ainsi l'inspiration de la musique, à verser la vie dans l'œuvre  pour ne plus la lire qu'en elle, mais l'amateur de faits pourrait être frustré. Heureusement, lieux, influences, collaborateurs trouvent leur place et la discographie très détaillée qui est donnée en seconde partie de l'ouvrage a franchement de quoi renseigner le fan.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews