Joseph Arthur - Redemption’s son

10/07/2002, par Jan Fiévé | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

JOSEPH ARTHUR - Redemption's son
(Real World / Virgin)

JOSEPH ARTHUR - Redemption's sonAuteur-compositeur prolifique, Monsieur Arthur n'a de cesse de semer aux quatre vents son étonnante production. Déjà présent dans les bacs il y a moins de deux mois avec les délicieusement boiteux "Junkyard Hearts", ce cher Joseph déboule aujourd'hui avec un nouvel album sorti de son chapeau décidément sans fond. Débarrassé de ses multiples masques d'artiste torturé, Joseph Arthur nous revient apaisé, prêt à en découdre avec tout ce que la pop-folk américaine compte encore de vivace. Manifestement, l'ex-chantre de l'autodestruction, spécialiste de la flagellation artistique en public, a rencontré l'âme sœur. Ou en tout cas une muse un peu moins vacharde. À l'évidence, nous ne sommes pas encore dans le domaine de la franche gaudriole, et il reste encore un bon bout de chemin à notre teigneuse chrysalide pour se métamorphoser en joli papillon (de nuit, forcément), mais le petit protégé de l'archange Gabriel a semble-t-il laissé sur le bord de la route ses valises pleines de bile. Autrefois semés d'embûches en tout genre, les chemins buissonniers que notre homme continue d'arpenter en notre compagnie ont aujourd'hui l'allure de ces sentiers champêtres où il fait bon flâner au sortir de l'école. On y est certes pas complètement à l'abri des mauvaises rencontres, mais c'est tout de même plus agréable que ces anciens chemins caillouteux où le minéral le disputait à l'aridité, et surtout moins ennuyeux que ces grands boulevards où se bousculent déjà les apprentis vedettes d'après-demain. D'aucuns reprocheront d'ailleurs à notre cow-boy solitaire de délaisser son univers bricolé pour une musique plus léchée et de gommer ce qui faisait autrefois le charme suranné d'une musique sans âge. Force est de constater néanmoins que ce grand échalas de Joe s'en sort avec les honneurs, et parvient encore à nous émouvoir avec quelques accords pourtant usés jusqu'à la corde. Certainement pas l'album de l'année, "Redemption's son" s'avère toutefois la B.O. idéale pour vos randonnées estivales. Celles qu'on fait à l'ombre d'une pinède odorante, les patogasses en guise d'oreiller, le sac à dos plein de ces indispensables romans de l'année que vous vous êtes jurés de lire et qui n'ont toujours pas vu la lumière du jour. Eux.

Jan

Redemption's son
Honey and the moon
You could be in jail
I would rather hide
Innocent world
September baby
Nation of slaves
Evidence
Buy a bag
Termite song
Permission
Favorite girl
You are the dark
In the night
Blue lips
You've been loved

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals