Kelley Stoltz - Circular Sounds

album de la semaine du 13/02/2008, par Christophe Dufeu | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

KELLEY STOLTZ - Circular Sounds
(Sub Pop / PIAS) [site] - acheter ce disque

KELLEY STOLTZ - Circular SoundsSan Francisco est la plus européenne des villes américaines, dit-on, et on a bien envie de le croire à l'écoute de ce quatrième album de Kelley Stoltz, installé depuis quelques années dans cette cité californienne. "Circular Sounds" regorge en effet d'influences pop britanniques et, pour un peu, rappellerait les petites bombes qu'Elvis Costello savait nous concocter à ses débuts : un format 100% pop (quatorze morceaux entre 2mn30 et 3mn45 - et le seul dont la tête dépasse un tout petit peu de ce calibre n'est pas forcément le meilleur).

Le disque s'écoute comme on regarde passer une fanfare : en tête, dans leurs costumes de "Sergent Pepper's", ce sont les Beatles et leurs luxurieux arrangements qui adoubent "Everything Begins", avec ses cuivres et ses flûtes dissonantes - on retrouvera John Lennon un peu plus loin, sur "Put My Troubles to Sleep" (impossible de ne pas associer ce "ouhou" entre refrain et couplet avec celui d'"Imagine"). Les morceaux suivants - et en particulier le sautillant "Tintinnabulation" - y ajoutent le songwriting racé et efficace de Ray Davies. On voit aussi passer une ombre furtive de psychédélisme, appuyée par un sitar, ou le spectre du Bowie des années 70. Plus tard, plus surprenant, ce sont des représentants du British Blues, les Yardbirds, qui amènent leurs rythmiques sur "To Speak to the Girl" ou "Your Reverie". Kelley Stoltz a presque tout enregistré tout seul mais il ose tout : flûtes, cuivres, orgues, basses languides, xylophones, instruments orientaux, guitares de tous styles : tout rentre dans ses morceaux ronds et pleins comme des œufs. Pour preuve, écoutez ses pop-songs ou "Something More", ballade à tomber par terre, où le jeu des influences communes font de Kelley Stoltz un cousin enjoué d'Elliott Smith. Est-ce donc parce que l'enregistrement de cet album est certifié 100% énergie renouvelable (une première apparemment) que celle que prodigue son auteur paraît inépuisable ? Avec l'écoute de "Circular Sounds", il est en tous cas difficile de résister à tant d'enthousiasme...

Christophe Dufeu

Everything Begins
Tintinnabulation
Birmingham Eccentric
Gardenia
Mother Nature
To Speak to the Girl
Put My Troubles to Sleep
When You Forget
Your Reverie
I Nearly Lost my Mind
Something More
Reflecting
Morning Sun
You Alone


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals