Kill Your Pop Festival #9, 10-15 avril 2012, Dijon

26/04/2012, par Maéva Pensivy | Festivals |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Dimanche 15 : Des falaises, un apache et un karaoké manqué

Dernier jour, la fatigue se fait sentir, on s'amasse à l'hôtel de Vogüe pour voir And Also The Trees, élégant groupe britannique qui a traversé trois décennies musicales, du post-punk de leur début au rock-folk ombrageux qu'ils livrent en ce dimanche pluvieux.

And Also The Trees @ Hôtel de Vogüe

Leur musique est douce et sombre, soutenue par de très bons instrumentistes, mais rapidement le chanteur m'agace un peu par son romantisme échevelé, desdichado tout droit sorti du poème de Nerval ou de ce fameux tableau de Caspar David Friedrich.

And Also The Trees @ Hôtel de Vogüe

Je m'absorbe alors, fascinée, dans la contemplation du batteur, qui semble être partout à la fois, tout en subtilité et ruptures. De cette musique évocatrice se dressent des falaises battues par la pluie, les femmes de pêcheurs se rassemblent sur la côte, inquiètes, pour tenter d'apercevoir au loin l'épave qui leur ramènera leur bien aimé réchappé à la tempête. Le lyrisme des Britanniques échappe toutefois à la grandiloquence, embarquant ceux qui le souhaitent dans son périple symphonique, laissant les autres sur le rivage. 

And Also The Trees @ Hôtel de Vogüe

And Also The Trees @ Hôtel de Vogüe

And Also The Trees @ Hôtel de Vogüe

Ce dernier jour du festival est certainement le plus rock, puisqu'au folk sombre d'And Also The Trees succède le garage ensoleillé des Jacuzzi Boys. Ce concert de clôture a lieu dans la cave du Deep Inside, merveilleux antre dijonnais du rock cuir moustache, où on peut s'enfiler des Jägermeister tranquillou au bar en observant du coin de l'œil de jeunes habitués sortir leurs peignes pour se refaire mutuellement la banane (rien de sexuel, je vous rassure tout de suite). On descend donc à la cave pour le concert le plus crade de ce Kill Your Pop (ce qui n'est pas sans nous faire plaisir).

Jacuzzi Boys @ Deep Inside, 15/04/12

Les garçons du jacuzzi sont floridiens, redoutent le froid, et vouent un amour sans borne aux clips de Rick James. Le chanteur, avec son air d'apache, a le cheveu qui colle, s'époumone, mime des orgasmes en tripotant les micros de sa Stratocaster, le batteur tambourine comme un sourd, dégouline de sueur ; le bassiste, imperturbable, sourit dans le vide.

Jacuzzi Boys @ Deep Inside, 15/04/12

Jacuzzi Boys @ Deep Inside, 15/04/12

Jacuzzi Boys @ Deep Inside, 15/04/12

Le son est très fort, et malgré les bouchons, mes oreilles partent rejoindre le cimetière des tympans, un endroit beaucoup moins sympa que celui où vont les tartes aux cerises pour mourir. Cette 9ème édition de Kill Your Pop se termine sur un dj set endiablé, avant de dériver au gré de la nuit dijonnaise, sous les néons éteints des karaokés fermés.

photos : © Maéva Pensivy

sauf photos Keiji Hano & Tapetronics : © Vincent Arbelet  

et photos Holy Strays & Ivan Smagghe : © Haut Les Badges

 

 

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews