Kiwis et Dodos

22/11/2008, par Marc Schmit | Concerts |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Avec The Ruby Suns et The Dodos, le point Éphémère, logiquement bien rempli, présentait une affiche plutôt alléchante et cohérente. Les premiers se présentaient en duo, une formation réduite donc, ce qui nuit sans doute à l'ampleur que pourrait prendre leur folk antipodien. Ceci explique peut-être que sans être désagréable, leur set peine un peu à décoller réellement. Quelques instants limites zouks laisseront par ailleurs l'assistance indie mi-interloquée, mi-amusée (de même que les private-jokes néozed entre les morceaux). La sauce monte mieux sur le plus pop et très beau "Kenya Dig It?", mais il est déjà temps de passer au Dodos, pour lesquels la majorité du public s'était manifestement déplacée. Ceux-ci ne misent manifestement pas sur un quelconque effet de surprise (la quasi- intégrale de "Visiter" est jouée dans l'ordre exact de l'album), ni un imposant jeu de scène (il faudra quelques morceaux avant que Meric Long ne se lève). Ces partis-pris de sobriété ne font cependant que mieux ressortir la pertinence de leur musique, et l'absence de suspense ne les empêche pas, bien au contraire, de dégager une excitation et une énergie parfaites. Malgré une sonorisation un poil faiblarde, qui laisse notamment la voix trop en arrière, la tension ira crescendo tout le long, avec bien sûr en apogée une belle version de l'inaltérable "The Season". Sans que je puisse déterminer s'il s'agit d'inédits ou d'anciens morceaux, les trois titres joués en rappel ne font que confirmer (mais était-ce vraiment nécessaire) leur remarquable potentiel. On attend la suite avec impatience.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog