The Konki Duet - Il fait tout gris

29/09/2004, par David Larre | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

THE KONKI DUET - Il fait tout gris
(Active Suspension / Chronowax) - [site]

THE KONKI DUET - Il fait tout grisComme son nom ne l'indique guère, The Konki Duet est un trio : trois filles jouant aux musiciennes entre le thé de cinq heures et les makis du dîner, mêlant le français au japonais, tissant des liens organiques entre une electronica mutine et des diaprures acoustiques (violon, guitare). Avec un brin d'espièglerie (les sons) et de fausse naïveté (les textes), ces musiciennes aguerries, réunies sous la barrière de la persévérance ("konki", en japonais), se donnent des airs de débutantes, chantonnent avec un rien de légèreté, mais construisent méticuleusement leurs morceaux comme de petits nids à la fois douillets et instables, bercés par le vent à la limite du décrochage. Derrière les délicatesses orchestrales ou vocales, on perçoit des influences majoritairement anglo-saxonnes (Robert Wyatt, le psychédélisme pastoral de "More"), mais, par son atmosphère, le choix des instruments, le traitement des sons et des voix, le disque évoque aussi le premier Dominique A ou Cyann & Ben. Curiosité savoureuse : une reprise poppy du tube de Visage, "Fade to grey" astucieusement traduit par "Il fait tout gris". Inquiétude persistante, enfin : "Konki Duet" pourra-t-il se renouveler dans le registre de la fragilité gracieuse ? D'une certaine manière, on a envie de voir se briser le cocon qui fait l'intimité et la douceur de cet univers, mais presque peur aussi que la chrysalide ne résiste pas au choc. Réponse à la prochaine éclosion ?

David

Imawa mori nana kani
Slow sex
Tu vas partir sans moi
Il fait tout gris
Melody
On dort mieux quand il pleut
A Sigmund Freud odissey
In the trees
Le mariage dans les nuages
Hokago
Cindy
Do ! Family

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews