Kwoon - The Guillotine Show

03/10/2011, par Pierre Gourvès | Single |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Kwoon - The Guillotine Show

Je fais attention à deux choses quand j'écoute un album pour la première fois : est-ce que cela va se rattacher à quelque chose (de mieux) que je ne connais que trop bien et est-ce que cela va me donner soif dans la minute (j'appelle ça le rituel de l'écoute désaltérante). Si le premier n'a pas lieu et que le second est nécessaire, alors on tient un bon album. Fonctionne - notamment avec les albums de Dylan - pas tous, d'Elliott Smith, de Roxy Music mais ne s'est jamais produit sur un quelconque album de Metallica. Trop aride selon moi.

Si je vous révèle mon système - digestif - de notation en interne,  c'est parce que The Guillotine Show m'a plutôt donné le sentiment d'une bonne fusion des genres et d'un désir de ne pas s'orienter sur voie trop fermée dans la revendication  des influences - comme une une vodka citron en fait . L'EP s'ouvre comme un morceau de The Black Heart Procession ("The Guillotine Show" -  cloches gothiques et et chants funestes) puis embraye sur des moments de calme où la batterie résonne dans le vide. Ce balancement régulier fonctionne bien jusqu'à la fin car les remontées se font toujours avec une réelle énergie, et celle-ci vient briser la glace à chaque fois. La musique est changeante, transformée, explose en général sur la fin ("Wark" et "Bird" - et sa soudaine envolée sur le dernier quart du morceau). "The Last Trip of A Drunken Man'' fait un peu figure de morceau charnière, tant il rompt avec le ton très aérien de l'EP : ballade acoustique très minimaliste et une voix pour une fois très charnelle, qui contraste avec la voix mélancolique du reste de l'album. On retrouve par ailleurs ce rendu sur la version elle aussi acoustique de "I Lived on the Moon", morceau plus ancien qui ici se retrouve mis à nu, laissant de côté l'aspect électrico-celtique (oui, je viens de l'inventer) d'un ensemble de cordes du plus bel effet.

Difficile d'évaluer une réelle orientation après l'écoute de ce nouvel EP, même si certaines tendances musicales reviennent régulièrement. "The Guillotine Show" illustre bien le grand écart à double tranchant - non, ne dites rien c'est juste le citron qui fait son effet - de Kwoon qui cherche encore un vrai équilibre. Le résultat est plus qu'encourageant, il est pour le moins maîtrisé.

Vous pouvez acheter l'album qui sort le 6 octobre et écouter deux morceaux sur le site de Kwoon.

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


  1. The Guillotine Show
  2. Wark
  3. The Last Trip of A Drunken Man
  4. Emily Was A Queen
  5. Bird
  6. I Lived On The Moon (Acoustic)

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals