La Route du rock hiver - Du 17 au 19 février 2012 à Saint-Malo

02/03/2012, par | Festivals |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Dimanche 19 février

La magnifique chapelle Saint-Sauveur affiche complet pour la dernière journée, peut-être notre moment préféré de chaque Route hivernale. En première partie, Simon Scott, l’ex-batteur de Slowdive, offre une performance sonore qui pousse à l’extrême les tendances ambient de son ancien groupe. Un peu de voix et quelques rares arpèges de guitare sont les seuls éléments qui le raccrochent encore à ce passé ; pour le reste, il s’agit d’une longue digression sonore flirtant par moments avec la musique concrète (le début et la fin, à base de cloches d’églises et autres sons enregistrés intra muros le matin même). Concentration exigée…

Simon Scott

Alors qu’on attend l’arrivée de Soap & Skin, l’un des programmateurs du festival prend la parole : Anna Plaschg est souffrante (euh, plus que d’habitude ?), mais elle va quand même donner son concert et s’excuse par avance des répercussions que cela pourrait avoir sur sa prestation. On peut rassurer Anna : elle nous a une fois de plus laissé tétanisé. On a retrouvé bien sûr ces morceaux où, habitée par quelque force obscure, elle déclame ses textes sur fond de rythmiques électro-indus, mais l’intensité n’était pas moins forte dans les chansons plus classiques (essentiellement tirées du nouvel album, “Narrow”) où elle s’accompagnait au piano. Une artiste qui parvient à nous émouvoir presque autant avec une reprise de Desireless – au texte haché par l’accent autrichien – qu’avec “The End” des Doors – via Nico, sans doute – ne peut être qu’exceptionnelle. Une fin en apothéose.

Soap & Skin 1

Soap & Skin 2

Avec l'aide de Vincent Le Doeuff.

Photos par Vincent Arquillière.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews