La Route du rock, Saint-Malo, du 14 au 16 août 2015

21/08/2015, par | Festivals |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Samedi 15 août

Après la conférence du bondissant Christophe Brault sur les filles dans le rock, au Théâtre Châteaubriand, puis le set planant de Flavien Berger sur la plage de Bon Secours – lieu idoine vu la thématique océanique de ses morceaux –, direction le Fort. L’affluence (12 000 spectateurs, sur 23 000 pour l’ensemble du festival) est celle d’un 15 août et d’une soirée avec Björk, mais sans Björk finalement. La surpopulation fera bientôt sentir ses effets (pas trop de difficulté pour accéder aux scènes, mais beaucoup d’attente pour à peu près tout), et l'on savoure d’autant plus les premiers concerts.

Only Real 1

Only real 2

Surtout quand la musique sent l’été, comme c’est le cas avec Only Real sur la scène des Remparts. Flanqué de trois musiciens, l’Anglais de 24 ans, en T-shirt Budweiser, aligne les tubes en puissance, plaquant son flow nonchalant sur une indie pop à guitares pas hyper inventive, mais franchement irrésistible. Une bouffée de “good vibes” – avec juste ce qu’il faut de mélancolie pour que ça ne tourne pas à la fête à neuneu – dans une programmation privilégiant plutôt le noir. On prend.

Kiasmos

Etrange de programmer Kiasmos, duo constitué d’Ólafur Arnalds (Islande) et Janus Rasmussen (Îles Féroé), aussi tôt – ou alors, pour créer une atmosphère “apéro à Ibiza”. On est d’abord dérangé par les vibrations saturées des basses, avant de se laisser séduire par l’électro à la fois accessible et travaillée des deux Nordiques. Mais sur scène, il n’y a quand même pas grand-chose à voir.

Hinds 1

Hinds 2

Le concert de Hinds – unique groupe 100 % féminin avec Savages de cette édition dans l’ensemble très mâle – fut sans doute l’un des plus critiqués, à tel point qu’on aurait presque envie de défendre par principe les quatre craquettes espagnoles. Certes, leur musique à l’amateurisme assumé, variation un peu plus garage des groupes féminins type C86, ne casse pas trois pattes à un canard, et leurs efforts pour parler au public dans notre langue, d’abord touchants, finissaient par taper sur les nerfs. Mais tout cela est frais, léger, sans prétention, et les Hinds sont de loin les musicien(ne)s les plus souriant(e)s de cette Route du rock.

Soft Moon 1

On n’en dira pas autant de The Soft Moon, de retour trois ans après une première venue à Saint-Père. Si Luis Vasquez  semble aujourd’hui faire l’effort d’écrire des morceaux un peu plus structurés, on n’est pas sûr qu’il aille beaucoup mieux dans sa tête (voir le clip de “Far”). A côté, Jessica93, c’est Carlos qui reprend Patrick Topaloff… Sur scène, ça défouraille toujours méchamment dans une veine goth-indus-darkwave martiale et viscérale : un peu lassant sur la longueur, mais indéniablement puissant. En voilà un qui pourrait donner des leçons de catharsis à une certaine Islandaise…

Pause galette pendant les Anglais noisy de Spectres, et on ne pense pas grand-chose du peu qu’on en a vu et entendu.

Foals 2

Foals 3

Et donc, Foals, les remplaçants-au-pied-levé. Qui ont failli nous faire eux aussi faux bond : bassiste à l’hôpital (rien de trop grave, espérons), remplacé-au-pied-levé par le – très compétent – backliner du groupe. Ironie. Les Anglais jouent quelques extraits de leur album à venir (pour la plupart déjà dévoilés) et revisitent les précédents. Si l’on est heureux d’entendre le toujours formidable “Red Sock Pugie”, “My Number” ou “Two Steps, Twice”, en finale dédié à Björk de façon tout à fait sincère, on regrette un unique détour par “Total Life Forever” (“Spanish Sahara”) et quelques morceaux sans grâce, à la limite du rock fusion. Loin des prestations épidermiques et explosives de ses débuts, Foals semble prêt pour les stades. Pas sûr qu’on l’y suive.

Et ce sera à peu près tout pour le samedi, le froid et la fatigue nous faisant capituler au bout de quelques minutes – pas déplaisantes – de Daniel Avery. Tant pis pour Lindstrom.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals