Loney Tunes

02/03/2007, par Guillaume Sautereau | Concerts |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Au final, ça avait un petit côté pétard mouillé, ce concert. 20 petites minutes, vite emballé. Il faut dire que l'environnement pouvait paraître hostile pour Loney, Dear : coincé entre The Jay Alai Savant, étrange mélange pétaradant de dub, de reggae et de grunge (ça m'a rappelé un plateau "grunge" au Printemps de Bourges avec Bad Brains, tiens) et les hipsters de Voxtrot, le pauvre Emil avait bien peu de place pour faire entendre ses petites chansons, armé seulement de sa guitare acoustique (avec un cédérom glissé sous les cordes pour faire moins de bruit !) et de sa voix haut-perchée. Il réussit néanmoins avec ce qu'il faut de talent d'entertainer à faire taire un petit peu la rumeur envahissante venant du bar pour se faire accompagner par le public le temps d'un chouette "Saturday Waits". Petit moment de bravoure bienvenu. Reste l'essentiel, soit les chansons qui, même sans les arrangements astucieux de "Sologne", nous invite à attendre avec impatience un retour d'Emil, avec sa bande de musiciens cette fois. (non, non, je ne vous parlerai pas de Voxtrot, car j'avais rencart avec Emil pour une interview, et il nous fallait un endroit calme, ce que n'était manifestement pas la Flèche d'Or au moment de leur passage sur scène).

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews