Man - Helping Hand

09/11/2005, par David Larre | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

MAN - Helping Hand
(Man Music / Sub Rosa / Nocturne)

MAN - Helping HandLe nouvel album de Man, groupe nantais distingué dans ces pages ("Main Gauche" en 2002) pour avoir tenté une greffe ambivalente du minimalisme classique à la Satie sur des structures ambient, surprend encore son monde. Tout d'abord, sur "You're In For It", porte d'entrée en trompe-l'oeil, sur laquelle une boîte à rythme antediluvienne, secondée par une voix aguicheuse, signale un improbable dance-floor, déja miné par la mélancolie d'un piano et ouvert lui-même sur un hors-piste (de danse) tout à fait vertigineux. Une fois le décadrage effectué, rien ne ressemblera plus, effectivement, à cette entrée en matière. S'enchaînent des morceaux obsédants sans attaches entre eux et pourtant fondus au creuset d'une même recherche sonore : épure, équilibe instable, rencontre des contraires (percussions mélodiques secondées par des rythmiques dissonnantes et saturées), jeu entre le familier et l'étrange. Ici, la balade agreste peut se transformer assez vite en cauchemar urbain au cours de métamorphoses inattendues qui font de cette musique un intéressant jeu de bascule entre des territoires extrêmes, pas loin de la folie du Japonais de World's End Girlfriend. Les principes d'équilibre, minimalisme pianistique, qui creuse l'intensité du silence, frottis de cordes, structures spiralées ou zigzagantes, restent identifiables mais les atmopshères traversées sont plus indéfinies : passant parfois de l'ambient au néo-jazz ("Drifting", le bien-nommé) ou parcourant le chemin inverse ("Separation", où comment la mélancolie du départ cède la place à l'effroi), ou encore titubant entre post-rock et énième B.O. pour cauchemar lynchien ("Maiomie"), ou mariant tout cela à la fois en une alliance incompréhensible ("Farewell"), le disque ne ménage pas ses surprises, de la sortie de route au saut dans le vide. Difficile de savoir, fatalement, où le groupe veut en venir, mais la traversée du disque, avec ses lancinances, ses suspens, ses hésitations, ses beautés et ses stridences, est proprement fascinante.

David Larre

You're In For It
Strange Feeling
Helping Hand
Drifting
Maiomie
Separation
Dirty Some Paper to Clear Out My Brain
Farewell
Revenir
8 mm

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals