Marc Desse - Track by track de "Nuit Noire"

01/07/2014, par | Track by track |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Marc Desse revient sur son album "Nuit noire". Avec celui-ci, le français a confirmé les espoirs nés de débuts qui finalement remontent à quelques années. Explications de texte(s) avec ce rockeur au coeur pop. 

Ma fiancée

J’ai voulu mettre en scène la mise en abyme de l’amour, parler des sentiments exacerbés qui s’en dégagent. Je dévoile une bonne dose d’innocence avant qu’elle se perde.

 

Un instant heureux

Un instant heureux mais pas que... Je pense que la douleur fait partie du chemin qui conduit au bonheur, fragile et fuyant comme un instant . Cette chanson me fait sourire alors je me dis que le titre est justifié. J'ai mis du temps à trouver les arrangement adéquats pour cette chanson mais ça en a valu la peine.

Henri et Elsa

Tout est parti d'une histoire que j'ai écrite sous forme de courte nouvelle. Elle racontait l'histoire de ce couple un peu déglingué que forment les personnages de Henri et Elsa. La chanson les met en scène à un moment dans l'errance nocturne du narrateur et même s'ils ne sont pas les personnages principaux, j'ai voulu que la chanson porte leurs noms. Ils représentent l'image du couple moderne.

Oh Babe (C'était si bien)

Un vrai slow de rockeur à fleur de peau. C'est la première fois que je chante en anglais (même deux mots côte à côte) dans un morceau et ça me plaît d'incruster des mots d'une autre langue comme ça.

Chanson pour Olive

C'est une chanson que j'ai écrite en hommage à mon ami Olivier qui est décédé en 2011. Il faisait partie de l'entourage de mon précédent groupe Theatre Metamorphosis. Il avait été notamment guitariste du groupe punk français Gasoline. C'est une chanson qui parle d'éternité, c'est pour cela que j'ai tenu à ce qu'elle finisse avec un fade out. En d'autres termes, qu'elle ne finisse jamais. 

Nuit Noire

Une nuit noire passée dans les cheveux d'une fille. Une nuit où l'on ne dort pas, où l'on s'échappe. Les éléments interagissent : la lune, les souvenirs, la réalité qui frappe sur les refrains... Puis de longues plages instrumentales comme une longue promenade. Sans doute ma préférée.

Faits d'hiver

J'ai construit cette chanson comme un cumul d'infos qui tombent durant l'hiver. Un hiver assez moche, assez vide. 

Giverny

Un hommage à cette ville que j'aime tant. Aux impressionnistes... Aux paysages... Et à une journée bien précise. C'est ma ballade pastorale.

Plus louche que toi

Une chanson que l'on peut interpréter de deux manières : soit une des personnes d'un couple qui parle à l'autre, soit une chanson "porte-parole" de la jeunesse d'aujourd'hui qui s'adresserait aux générations antérieures et c'est plutôt comme ça que j'aime la voir.

Tes larmes

Le sommet de l'album, ce rêve, ces larmes et cette fin qui se lance vers l'avenir. J'ai tout de suite su que je voulais finir avec ce morceau.

Merci à Marc Desse et Adrien de In Bloom

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews