Mariee Sioux - Gift For The End

album de la semaine du 18/04/2012, par Julien Sauvageot | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Mariee Sioux - Gift For The End

L’embarrassant côté "folklore en vêtements de chanvre" de "Faces In The Rocks" (2007) avait de quoi exaspérer bien des amateurs de folk moderne. Dommage, car ce parti pris esthétique discutable a certainement empêché la très douée Mariee Sioux de rencontrer une partie de son auditoire potentiel. Beaucoup moins chargé en patchouli, et libéré du décorum hippie de son prédécesseur, "Gift for the End" est une jolie découverte, légère et aérienne sans pour autant verser dans l'anecdotique.

Difficile de dire s'il faut mettre cette réussite sur le compte de sa récente collaboration avec Bonnie 'Prince' Billy, mais toujours est-il que l'Américaine nous revient aujourd'hui avec une somptueuse collection de chansons introspectives, à l'écriture profondément incarnée. Du corps donc, plutôt que de l'habillage. Passée la porte d'entrée d'un "Homeopathic" qui renvoie aux territoires inhospitaliers habituellement foulés par Meg Baird et ses Espers, la divine mélodie de "Ghosts In My Head" se charge très vite de réchauffer l'atmosphère et donne réellement le ton de ce nouvel album. Un piano délicat guide nos pas, à travers "Old Magic", vers une deuxième partie d'album bien plus convaincante encore : "Swimming Through Stone" s'inscrit dans la tradition d'un folk minéral et apaisant avant que "White Fanged Foreverness" et ses harmonies vocales fantomatiques n'achèvent de nous convaincre des progrès spectaculaires de la résidente de Nevada City. Sur une trame country plus traditionnelle, "Twin Song" accélère très légèrement le tempo et met en lumière un passionnant jeu de guitare en finger-picking, nous invitant au voyage à travers la poussière dans les immensités du désert californien. Dernier sortilège de ce disque qui n'en est décidément pas économe, "Tule" est une belle folk-song classique zébrée par un psychédélisme vaporeux et des arrangements audacieux. Inutile d'ajouter que les flûtes traditionnelles, omniprésentes sur le premier album de la Californienne, ne nous auront pas manqué un seul instant.

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


  1. Homeopathic
  2. Ghosts in my Hearts
  3. Old Magic
  4. Icarus Eye
  5. Swimming Through Stone
  6. White Fanged Foreverness
  7. Twin Song
  8. Tule

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews