Melodium - Anaemia

15/02/2005, par Monsieur Morel | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

MELODIUM - Anaemia
(Audio Dregs / Darla) - achetez ce disque

MELODIUM - AnaemiaLes mystères du journalisme musical veulent qu'on encense M83 et ignore le nouvel album de Melodium. Si les deux projets diffèrent sous bien des aspects, ils sont néanmoins proches dans leurs tentatives d'utiliser l'electronica pour construire des chapes de brume sonore.
Melodium aka Laurent Girard, pianiste de formation, est assez bon architecte dans le domaine. Sans révolutionner le genre, son électronique économe et assez inquiétante est faite de bruits étouffés, de pulsassions sourdes, de nappes de clavier et de bips sous-marins. A l'instar des productions de Morr Music, des disques d'Anne Laplantine ou de Lali Puna, "Aenemia" est ainsi une plongée dans un univers à la fois robotique et désuet, comme la rencontre du sampler et du sonar.
L'album s'écoute un peu comme se regarde la fin de "2001, L'Odyssée de l'Espace". C'est une traversée, une plongée dans un univers extra-terrestre et hors du temps, une musique qui privilégie l'imaginaire plutôt que le mélodique. Cette attitude révèle une certaine forme d'intransigeance artistique et force l'admiration.
Evidemment l'aspect vaporeux de la musique de Melodium ne favorise pas l'enthousiasme total. Pas de tubes, pas de mélodies à chanter sous la douche, pas de chansons qui réchauffent le coeur. Mais "Aenemia" se mérite peut-être à ce prix là. Et au fil des écoutes, on apprend à cerner les ritournelles semées par Melodium, telles "Iopak Bis", "Felt Melt" ou "Composé Organique", qui sont parmi les plus réussies et reposent sur une vraie belle construction mélodique. Ces morceaux-là n'ont rien à envier au "Kid A" de Radiohead.
Vous l'aurez compris, dans un monde parfait on nous parlerait autant de Melodium que de M83.

monsieur Morel

A lire également :
chronique de "La tête qui flotte" (2005)
chronique de "A Slight Difference in the Air Pressure" (2003)
chronique de "A Possible Way of Spending Time" (2002)

Reality Is Decaying
Iopak Bis
Floating Blood
Industrial Reminiscence I
Chan's Escape
Pseudo Anomali
Industrial Reminiscence II
Residual Song
Be Away
Platitudes & Cloportation
Felt Melt (Primitive Version)
Composé Organique Volatil II

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog