Metric - Live it Out

25/11/2005, par Gildas | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

METRIC - Live It Out
(Naïve) [site] - acheter ce disque

METRIC - Live It OutJ'avais découvert le premier album de Metric par hasard, dans le bac à soldes d'un magasin d'occasions où il côtoyait Liberty X et Man or Astroman. Au début, c'est la pochette qui m'avait plu, après quelques écoutes, j'ai commencé à apprécier les ambiances décalées, les mélodies en acrostiche et les chansons bancales. Puis j'ai vu le groupe en concert. D'abord, dans un petit club londonien rempli jusqu'à la gorge de fans déchaînés et de journalistes attirés par une réputation qui s'enflait, et ensuite dans un festival estival. Dans les deux cas de figure, Metric s'en est tiré haut la main grâce à ses chansons d'abord, grâce à Emily Haines ensuite qui se déchaîne juste assez pour fasciner sans jamais en faire trop.
" Live It Out" est le prolongement logique de l'expérience live, les chansons sont plus directes, un peu plus démonstratives. Elles perdent un peu de leur charme mais ne laissent personne indifférent. La voix d'Emily est encore une fois le pivot du disque. Elle joue une composition en équilibre fragile entre l'innocence un peu enfantine, la harpie punk et la bombe platine 60's. Ce qui tranche par rapport au premier opus c'est la présence beaucoup plus marquée et plus tranchante de guitares fortes et persistantes. Le partenariat entre Haines et Shaw (à la fois guitariste et producteur) se renforce et révèle un duo presque parfait pour la réalisation de chansons directes et néanmoins élégantes. Les choses restent simples sur "Live It Out", une rythmique bien calée, quelques nappes de synthé là où il faut et des mélodies efficaces qui se jouent des clichés du genre. Quand l'album rocke, il fait penser aux très doués The Week-end, quand il se calme, il rappelle les Throwing Muses, sur la durée, il me fait surtout penser que Metric a réussi son coup et risque de le réussir encore pour pas mal de temps.

Gildas Le Pallec

Empty
Glass Ceiling
Handshakes
Too Little Too Late
Poster Of A Girl
Monster Hospital
Partriach On a Vespa
Police And The Private
Ending Start
Live It Out


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews