Minor Majority - Either Way I think You Know

05/08/2010, par Matthieu Chauveau | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

MINOR MAJORITY - Either Way I Think You Know
(Vicious Circle / Discograph) [site] - acheter ce disque

MINOR MAJORITY - Either Way I Think You KnowDe Minor Majority, groupe norvégien sympathique (quoique plus mineur que majeur), les amateurs de pop-folk gardent en mémoire le plutôt bon "Up for You and I", album paru en 2004 qui étonnait surtout par la découverte de la voix du chanteur (croisement très convainquant des timbres de Stuart Staples de Tindersticks et de Michael Stipe de REM). Pas le genre d'album qui figurait dans les fameux "top ten" de fin d'année mais un disque qui néanmoins ne mérite pas d'être oublié.
Avouons-le, Minor Majority est un groupe attachant. Attachant d'abord par l'humilité de la musique proposée. Ici, pas de producteur de renommée aux commandes (celui de ce disque viendrait du hard et du punk-rock... mais qu'on se rassure, ça s'entend peu !). Pas non plus de posture stylée ni de plan marketing évident. Juste de sympathiques compositions pop-folk qui, dans l'ensemble, semblent se diversifier sur "Either Way I Think You Know".
Disons-le clairement, la dernière livraison des Norvégiens n'est pas un album qui sonne très "indie". Les mauvaises langues parleront peut-être de variété... mais non sans raison. La production est très propre, léchée et les morceaux sont très variés. On navigue ainsi entre folk-songs délicates ("Like Someone Change the Rules for Us", "Bloomed and Died") auxquelles le groupe nous avait habitué jusqu'ici, exercices country ("Try Me", "Everybody Knows") et compositions plus musclées (les titres d'ouverture et de clôture de l'album). Quelques "special guets" semblent même hanter le disque au détour des différents titres. Du meilleur au pire : Neil Young au solo de guitare sur "Song for Sybil" mais aussi Satriani ou Van Halen (aïe !) sur "Dorian Leaving the Table in Rage"... Mais le monument reste le dernier titre que l'on jurerait issu des années IRS de REM (la production mainstream en plus, le génie mélodique du groupe géorgien en moins...) tant la guitare de Peter Buck et les choeurs de Mike Mills hantent le morceau.
Bref, avec cet album, Minor Majority semble entamer un changement de cap un peu décousu et pas toujours du meilleur goût. De quoi laisser l'auditeur un peu perplexe.

Matthieu Chauveau

acheter ce disque


A lire également, sur Minor Majority :
la chronique de "Candy Store" (2008)
la chronique de "Reasons to Hang Around" (2006)
la chronique de "If I Told You You Were Beautiful" (2005)
l'interview (2004)

To Let Go (of That Load)
Like Someone Change The Rules For Us
When John Passed Away
Dance
In A Way I Think You Know
Song for Sybil
Ready Made
Try Me
Everybody Knows
After Tonight
Bloomed and Died
Dorian Leaving the Table in Rage
Either Way I Think You Know

 

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals