Minor Majority - If I Told You You Were Beautiful

02/04/2005, par Jean-Christophe Mauger | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

MINOR MAJORITY - If I Told You You Were Beautiful
(Vicious Circle /Wagram) - achetez ce disque

MINOR MAJORITY - If I Told You You Were BeautifulNos repères sont faussés. D'habitude, quand on chronique un deuxième album comme "If I told you...", on relève d'abord, selon le cliché classique, que le plus difficile n'est pas de se révéler, mais de confirmer, avant de dresser des points de comparaison avec le premier, histoire de vérifier s'il y a ou non confirmation. Dans le cas de Minor majority, seul le troisième disque ("Up for you & I") est actuellement disponible depuis que Vicious Circle l'a sorti en France l'année dernière, surfant sur la première invasion viking pacifique (Thomas Dybdahl, Sondre Lerche, Kings of Convenience) depuis le 9ème siècle. Et comme ce dernier, grâce à son classicisme un peu froid (de belles chansons jouées par des gens sympathiques sur des vrais instruments en bois) s'est glissé assez haut dans un paquet de panthéons personnels, "If I told you..." part avec à la fois un fort capital de sympathie et un léger handicap - qu'il n'arrive d'ailleurs jamais vraiment à rattraper. Certes, la voix feutrée de Pal Angelskjar est déjà (et non toujours) là, et s'harmonise très délicatement avec celle de Karen Jo Fields, sur un nid de violoncelles et de guitares acoustiques bâtissant une frise mélodique qui caresse l'oreille avec la délicatesse d'une couette en plumes d'oies sauvages. Et après? Et après, pour être honnête, on s'embête drôlement. Bien qu'adepte forcené de la simplicité et de l'immédiateté en musique, on finit par bailler devant ces chansons trop systématiquement conçues selon le même modèle, à savoir une écriture et des arrangements un peu balourds et dont les faiblesses sont péniblement colmatées par une voix qui, pour superbe qu'elle soit, ne parvient pas à faire oublier le reste. Et ce n'est pas le curieux choix de reprises - Guided by Voices, meilleur groupe de la Quatrième Dimension, et Buddy Holly, repêché du fond de son lac alors qu'il n'avait rien demandé- qui aidera à combler ce grand écart. Si "Up for You & I" a de la qualité (pour parler comme les ex-entraîneurs du PSG), ce n'est pas vraiment dans cette ébauche fade qu'on en trouvera l'origine - à croire que, dans l'intervalle, Minor Majority a passé un pacte avec le Malin.

Jean-Christophe Mauger

If I told You, You were Beautiful
By This Time Tomorrow
Dancing in the Backyard
She Came Back For a Smile
Smile at Everyone
Motor Away
The Smell of Coffee
Sunburnt Noon
Oh Yeah
Angeline
Then You said Something
Learning the Game


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews