RIP Caroline Crawley, la voix de Shelleyan Orphan

06/10/2016, par | Autre chose |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Caroline Crawley, chanteuse du groupe indie-pop britannique Shelleyan Orphan, vient de nous quitter, au terme d'une longue maladie.

Le groupe, formé avec le guitariste Jemaur Tayle dès 1982 et signé sur Rough Trade deux ans plus tard, n'obtint jamais plus qu'une relative reconnaissance critique malgré de remarquables quaiités mélodiques et l'apport régulier d'une instrumentation classique - ce qui lui donnait toute sa singularité - pour les albums "Helleborine" (1987), "Century Flower" (1989) et "Humroot" (1982), peut être son disque le plus accompli, porté par "Burst", un single imparable. Le groupe revenant aux affaires, comme nombre de formations des 90's, en 2008, de manière plus confidentielle, le temps d'un "We have everything we need", son ultime album. 

Elle aura été également interprète des magnifiques reprises du "Late Night" de Syd Barrett et du "Mr. Somewhere" de The Apartments pour This Mortal Coil, le groupe d'Ivo Watts-Russell, patron de 4AD, pour "Blood", sorti en 1991. Aux côtés d'Harriet Wheeler des Sundays, la chanteuse de Shelleyan Orphan possédait bien l'une des rplus ares et belles voix féminines de l'indie pop de son époque. Revenir vers ses disques, élégants et sensibles, est sans nul doute le plus bel hommage que nous puissions lui rendre. 

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews