Mr Oizo - Lambs Anger

20/11/2008, par Xavier | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

MR OIZO - Lambs Anger
(Ed Banger / Because) [site] - acheter ce disque

MR OIZO - Lambs AngerLe muppet décharné, j'ai nommé Flat Eric, et son marionnettiste touche-à-tout, Quentin Dupieux, nous reviennent après un silence de 4 ans. Durant cette absence, le Prométhée de notre charmante peluche jaune a réalisé un film, "Steak" et a rejoint les membres d'Ed Banger, label créé par Pedro Winter, manager de Daft Punk de son état. Ce ralliement va jouer un rôle essentiel dans le virage qu'emprunte Dupieux pour ce nouvel album intitulé "Lambs Anger". La pochette de l'album nous montre un Flat Eric sur le point de se faire trancher l'œil, dans un cadrage identique au film de Buñuel "Un Chien Andaloux". Quentin Dupieux nous signifie-t-il qu'il s'apprête à tuer celui qui l'a fait connaître ou qu'il s'apparente définitivement à un surréaliste dans la scène électronique ? Toujours est-il que les pistes semblent à nouveau brouillées puisque ce troisième opus ne ressemble en rien aux deux précédents et que les accrocs de la première heure pourront être fortement déconcertés.

Le son caractéristique de Mr Oizo est bien plus dilué qu'auparavant dans des compositions qui, n'en doutons pas, ont subi les influences des fréquentations de Dupieux, en première ligne chez les artistes made in Ed Banger. Il y a deux écoles chez les fans d'electro, et Daft Punk en est un très bon exemple. Vous aimez les compositions au son âpre, tendance electro torturée et, dans ce cas, vous préférez Guy-Manuel de Omem Christo. Ou bien vous vous apparentez à la mouvance plus axée club, défendue par Pedro Winter. Les deux réunis, sans oublier la patte inimitable de Bangalter, et ce mélange produit une merveilleuse alchimie qui réconcilie les deux parties ; mais séparés, les clivages se reforment. Dans les deux premiers albums, Dupieux aurait plutôt appartenu à la première mouvance, maintenant, il est passé de l'autre bord. Dès lors, si vous aimez ce que l'on fait et produit chez Ed Banger, jetez-vous sur ce disque qui est vraiment réussi, avec des featuring intéressants (Carmen Castro, Error Smith et Uffie, une jeune rappeuse avec qui il travaille d'ailleurs sur un futur album). Le second degré reste présent en permanence et la production est irréprochable. Mais ceux qui comme moi aimait les deux précédents albums devront s'attendre, si ce n'est à une déception, en tout cas à un vrai virage. L'évolution à quel prix ? Peut-être le sacrifice des premiers agneaux amoureux pour un public différent et, probablement, plus large...

Xavier

Hun
Pourriture 2
Z
Cut Dick
Two Takes It
Rank
Bruce Willis Is Dead
Jo
Positif
Lambs Anger
Erreur Jean
Steroids
Gay Dentists
Pourriture 7
W
Lars Von Sen
Blind Concerto

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals