New Order - Retro

22/01/2003, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

NEW ORDER - Retro
(London/Warner)

NEW ORDER - RetroCelui-là, ça faisait longtemps qu'on l'attendait. Il y a quelques années déjà, une rumeur circulait, selon laquelle New Order s'apprêtait à sortir un coffret rétrospectif d'un vingtaine de CD (!). Finalement, il n'y en a que quatre (cinq pour la version import, on y reviendra), mais Stephen Morris confirme dans le livret que leur manager Rob Gretton - décédé depuis, "Retro" lui est d'ailleurs dédié - avait d'abord pensé compiler TOUS les enregistrements du groupe. Comme New Order a eu tendance à réenregistrer ou faire remixer plusieurs fois ses morceaux les plus connus, histoire de faire patienter ses fans entre des albums de plus en plus espacés, l'objet aurait en effet été énorme - et hors de prix.
Comme les quatre de Manchester sont un peu cossards, ils ont demandé à plusieurs personnes de jouer les "curators" en rassemblant leurs morceaux préférés : la journaliste Miranda Sawyer a compilé le CD "Pop" (essentiellement des singles), un autre journaliste, John McCready, s'est chargé du CD "Fan" (des extraits d'albums et des faces B, révélant la face plus sombre et réfléchie du groupe), Mike Pickering de M People, lié à Factory et à la Hacienda, a sélectionné des remix, et enfin Bobby Gillespie de Primal Scream a choisi avec le groupe des titres live courant sur plus de vingt ans.
Evidemment, on peut regretter quelques manques : s'il est assez normal que "Dreams never end" soir le seul morceau du premier album à être représenté et que le coffret ne s'attarde pas trop non plus sur "Republic", on s'explique plus difficilement l'absence de "Love Vigilantes" ou "Thieves like us", et le fait que seuls deux morceaux de "Technique" apparaissent ("Round and Round" et "Fine Time" dans trois versions !). Quant aux Peel Sessions, elles brillent par leur absence (notamment celle de fin 98 enregistrée avec Gillespie qui, sauf erreur, n'est jamais sortie en disque). On aurait aussi aimé un peu plus de vrais morceaux rares, même si de ce point de vue, le CD live est plutôt intéressant, avec ses versions de "Procession", "In a Lonely Place" (Glastonbury 81), "Elegia" ou "Turn My Way" featuring un certain Billy Corgan. Précisons en passant que "Cries and whispers", sur le CD "Fan", est en fait le morceau qui apparaissait sur la compilation "Substance" sous le fallacieux titre "Mesh" (les deux morceaux étaient à l'origine les faces B du 12'' "Everything's Gone Green" sur Factory Bénélux, d'où sans doute la confusion initiale)… et qu'il aurait été nettement plus intéressant d'inclure le vrai "Mesh", l'un des titres les moins connus du groupe (tout le monde suit ?).
Au chapitre redécouvertes, on mentionnera les versions originales de "Temptation" (qui sonne presque comme une démo cold-wave et minimaliste par rapport à la version de 87 qui figurait sur "Substance") et de "Confusion", sans doute le meilleur morceau d'electro new-yorkaise jamais enregistré par un groupe anglais (avec l'aide d'Arthur Baker, certes). Dommage que le génial remix "Confused Beats" n'ait pas été également inclus, à la place du "Koma & Bones vocal mix" un peu trop tchiki-poum. On a d'ailleurs un peu de mal à s'y retrouver dans tous ces remix plus ou moins rares (certains étaient déjà sur "Substance", d'autres devaient figurer sur les dispensables best-of et "rest-of" qui ont suivi). Le meilleur reste sans doute la relecture de "Regret" par les Sabres of Paradise, aux antipodes de l'originale.
Enfin, on ne peut que conseiller aux fans de traquer les imports anglais et américains (s'il en reste encore à l'heure où vous lisez ces lignes), comportant un cinquième CD qui, évidemment, est le plus intéressant du lot… On y trouve notamment une version live de "Transmission" enregistrée début 2002 (soit entre les concerts de l'Olympia et celui du Zénith, qui révélèrent un groupe en grande forme), un enregistrement de "The Perfect Kiss" réalisé pendant le tournage du clip, l'excellent "Such a good thing" (face B méconnue qui figurait sur un maxi de "World in Motion")… et une version de plus de 17 minutes de l'instrumental "Elegia", qui fait basculer ce morceau déjà à part dans une dimension totalement nouvelle, quelque part entre Pink Floyd et Morricone.
"Retro" n'est peut-être pas aussi définitif que le coffret "Heart and Soul" de Joy Division, dont il reprend d'ailleurs la forme en remplaçant le noir par un blanc clinique. Ce qui est plutôt logique dans la mesure où le groupe est encore en activité, même si celle-ci est ralentie. Quand "Heart and Soul" ressemblait à la fois à une stèle, avec hommages quasi officiels gravés dans le marbre (les textes du livret, signés Morley, Savage et Turmel) et à une monographie presque exhaustive (avec intégralité des textes et discographie), le coffret de New Order semble avoir des ambitions plus modestes. Sa plus grande réussite reste l'image qu'il donne du groupe : des personnes ordinaires, aux compétences musicales limitées, qui ont réussi, presque par inadvertance et en naviguant le plus souvent à contre-courant, à révolutionner la musique de ces vingt dernières années.

Vincent

Disque 1

Fine Time
Temptation
True Faith
The Perfect Kiss
Ceremony
Regret
Crystal
Bizarre Love Triangle
Confusion
Round and Round
Blue Monday
Brutal
Slow Jam
Everyone Everywhere

Disque 2

Elegia
In A Lonely Place
Procession
Your Silent Face
Sunrise
Let's Go
Broken Promise
Dreams Never End
Cries and Whispers
All Day Long
Sooner Than You Think
Leave Me Alone
Lonesome Tonight
Every Little Counts
Run Wild

Disque 3

Confusion (Koma & Bones Mix with Bernard's New Vocal)
Paradise (Robert Ricic Mix)
Regret (Sabres Slow N Low Mix)
Bizarre Love Triangle (Shep Pettibone Mix)
Shell Shock (John Robie Mix)
Fine Time (Steve 'Silk' Hurley Mix)
1963 (Arthur Baker Mix)
Touched by The Hand Of God (Original Versions)
Everything's Gone Green (Original)
Blue Monday (Jam & Spoon Manuela Mix)
World In Motion (Subbuteo Mix)
Here To Stay (Chemical Brothers Remix)
Crystal (Lee Coombs Remix)

Disque 4

Ceremony (Studio 54, Barcelona on 7 July 1984)
Procession (Sunderland 15 August 1984)
Everything's Gone Green (Tolworth Rec. Centre, Kingston, London 6 Dec 1985)
In a Lonely Place Glastonbury Festival 20/06/81
Age of Consent (Spectrum Arena, Warrington 1 March 1986)
Elegia (Glastonbury Festival, 19th June 1987)
The Perfect Kiss (Fulcrum Centre, Slough 7 Dec 1985)
Fine Time (Hoffman Estates, Chicago 30 June 1989)
World'(Starplex Amphitheatre, Dallas 21 July 1983)
Regret (Reading Festival 31 August 1993)
As It Is When It Was (Reading Festival 31 August 1993) Alan Wise Introduction (Olympia, Paris 12 November 2001) Crystal (Big Day Out, Gold Coast 20 January 2002) Turn My Way (Olympia, Liverpool 18 July 2001)
Temptation (Academy, Brixton 10 October 2001)

Disque 5 (bonus)

Temptation '98
Transmission (live)
Such a good thing
Theme from 'Best & Marsh'
Let's G... (instrumental)
True Faith (remix)
Run Wild (original mix)
The Perfect Kiss (live take recorded at video shoot)
Elegia (full version)

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews