Norman S. - The Feel Tank

07/06/2005, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

NORMAN S. - The Feel Tank
(Autoproduction)

NORMAN S. - The Feel TankNorman S. est un jeune Breton exilé à Grenoble qui construit ses chansons comme Joseph Arthur et les interprète à la manière de Swell. Norman écrit des morceaux aussi bien dans la langue de Kerouac que dans celle de Brel, mais livre son premier album autoproduit tout en anglais. Sur les 4 premiers titres, on jurerait presque que l'on vient de déterrer des morceaux inédits de Joseph Arthur. Le Grenoblois pratique lui aussi cette commode technique de l'oversampling qui lui permet de créer des superpositions d'accords de guitare plus qu'intéressants. Il serait absolument scandaleux de dire que le jeune Norman fait du sous Joseph Arthur. Le problème - enfin surtout pour l'auteur de "Come To Where I'm From" - c'est que c'est aussi bien, voire mieux parfois que ce que l'on connaît de l'Américain, surtout si on compare avec sa dernière production en date. C'est dans ce style que Norman livre ses meilleures compositions, et même si le chant est parfois un peu juste, les progressions d'accords de guitares sont très bonnes.
Par la suite, Norman revient à un folk plus classique et un peu facile comme les fonds musicaux des séries américaines du samedi après-midi, quand le héros vient de se faire plaquer par sa copine ("Messenger"). Une légère faiblesse qui est vite rattrapée par les compositions suivantes, comme "The Healer", avec sa boîte à rythmes qui rapproche le titre des productions des Rennais de Dahlia, ou encore "L.O.R.U.O.K (Fast)," qui ne déparerait pas sur un album des Dandy Warhols.

Vincent Le Doeuff

Rebirth
Sunnyday
The Sweetest Kiss
1000 Days
Messenger
The Healer
L.O.R.U.O.K (Slow)
L.O.R.U.O.K (Fast)
Far Into You
Bride
Reverse


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals