Ocre / Ethyleen Leiding - Twin Towers II

06/01/2005, par Fred Tuc | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

OCRE / ETHYLEEN LEIDING - Twin Towers II
(Particul System)

OCRE / ETHYLEEN LEIDING - Twin Towers IIPartycul System, petit label de Reims, lance le second missile de sa collection Twin Powers, concept basé sur la cohabitation numérique de deux artistes aux musiques complémentaires. C'est Ocre qui en constitue la première tour. Formé de Nicolas Carette, Damien Prono et Florian Tossitti, Ocre développe un post-rock tape-dur qui se rapproche de Honey For Petzi, Billy Mahonie ou encore Immense. Au sein d'un matraquage rythmique quasi permanent, le projet se distingue par d'habiles décalages qui rendent certains morceaux captivants et très efficaces ("Ostinato"). Si les coups de rage électriques sont parfois masqués par de gentilles discussions introductives entre guitare et basse, ils n'en sont alors que plus dévastateurs. Et c'est là une autre force de ce trio, son habileté à mêler mélodie et fureur au sein d'un même morceau. Reste juste une réserve quant à la capacité du groupe à tenir la cadence sur une plus longue distance sans que l'exercice tourne à la répétition, certains morceaux étant à la limite de ressembler à leurs voisins de pallier.


Tandis que Ocre donne dans l'explosion et que les éléments se déchaînent, Ethyleen Leiding joue beaucoup plus avec la tension et une nature aux aguets. Projet solo de Lou Flanagan (Rroselicoeur), Ethyleen Leiding tisse sa musique avec des guitares distordues, des bruits, de l'écho et un levier d'apesanteur. Les compositions, dans l'ensemble très aériennes, suggèrent les conséquences du cyclone Ocre : nous sommes des survivants au sein d'un paysage dévasté. Le bien nommé "Rock This Way" fait exception à la règle et permet de se rendre compte que le groupe enregistre ses morceaux en live. Axée sur la recherche d'ambiances, la musique de Ethyleen Leiding peut sembler plus difficile d'accès que celle de Ocre. Parfois fascinante mais trop inconstante, c'est moyennant un minimum de patience que vous l'apprécierez.
Ce bon split album pourrait en somme donner une idée de ce que serait la scission de la musique d'Ulan Bator en ses deux éléments les plus bruts : l'air et le feu.

Fred

OCRE

Il Hluster
Stehn
Ostinato
Einemof
Alta
Chatel Perronia
Villa Denia

ETHYLEEN LEIDING

Malgache Amalgame À Shaman-Ghâchette
Asphalte Et Conifères
Rock This Way
Organic Blue Mood Made Of Electrical Iron
Keep Dry
Behind The Clockwise

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews