Oiseaux-Tempête - Unworks & Rarities 2012-2015

05/07/2016, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Oiseaux-Tempête - Unworks & Rarities 2012 - 2015

Mon collègue Christophe avait bien ciblé le tour de force d’Oiseaux-Tempête sur “Ütopiya?”, à savoir cette faculté à flirter avec tous les codes du post-rock sans jamais se laisser enferrer dedans. C’est encore une fois le cas sur ces six titres, qui forment un ensemble cohérent où l’on passe par des morceaux de dix minutes sans jamais se perdre. La réussite est sans doute que l’on redoute à chaque instant l’arrivée des guitares massives, mais que le groupe semble en permanence esquiver le moment convenu pour laisser les titres suivre le flot comme il leur va le mieux.

Ils y gagnent une texture réelle, des atmosphères qui ont le temps de s’installer (“Eclipse & Sirocco”, “No Go(l)d No Master”), une puissance qui ne mise justement pas que sur le volume sonore mais plutôt une complexité jamais absconse. La préesence, comme sur l’album, de G.W. Sok de The Ex et Gareth Davis à la clarinette basse permettent des dérapages soniques maîtrisés (“Black as Midnight on a Moonless Night”), avec même le soutien de la toujours précieuse Christine Ott aux ondes Martenot. Une déclamation noire au possible (“The Strangest Creature on Earth”) et une pulsion free jazz zébrée de guitares abrasives au possible (“Nec Mergitur”) referment avec brio ce recueil qui ne manquera pas d’en appeler d’autres, et dont la qualité et la cohérence vont bien plus loin qu’une simple collection de morceaux non utilisés.

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


  1. Eclipse & Sirocco
  2. Quai de l'Exil
  3. No Go(l)d No Master
  4. Black As Midnight On A Moonless Night
  5. The Strangest Creature On Earth (feat. G.W.Sok)
  6. Nec Mergitur

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog