Orouni - Jump Out the Window

02/10/2008, par Christophe Patris | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

OROUNI - Jump Out The Window
(Monster K7) [site] - acheter ce disque

OROUNI - Jump Out The WindowContrairement à ce que pourrait laisser suggérer le titre de l'album, "Jump Out the Window", second album des Parisiens Orouni, n'a rien d'un appel au suicide, mais invite au contraire au grand changement et à un grand bol d'air frais. Cette démarche radicale s'inscrit parfaitement dans la lignée du manifeste du label Monster K7 qui, comme son nom l'indique, milite pour la réhabilitation de la cassette audio et des compilations à se refiler de main en main. On pourrait alors trouver paradoxal que "Jump Out the Window" sorte à la fois en cd et en téléchargement, mais ce serait, au seul nom du maître concept, perdre de vue l'essentiel : la musique. La grande évasion à laquelle nous invite Orouni nous transporte une nouvelle fois de l'autre côté de la Manche, au pays de la twee pop - contrée magique par excellence, où le glockenspiel se transforme soudain en vol d'oiseau printanier et où la fragilité assumée se fait le moteur d'un bonheur à la fois euphorique et mélancolique. Dès les premières secondes de "Panic At the Beehive", on dodeline de la tête au son de la mélodie tambourinante portée par les voix de Rémi, homme à tout faire du groupe, et de son invitée Mlie, que l'on recroisera par ailleurs régulièrement tout au long du disque. Véritable marque de fabrique twee, le duo de voix garçon/fille trouve d'ailleurs ici son apogée sur "The Perfume Conspiracy", chanté avec Mina Tindle et dont la magnifique voix, proche de celle de Feist, devrait, on l'espère, annoncer de très belles promesses. L'enjouement général qui domine le disque ne masque pas pour autant la complexité et la gravité des compositions : l'arrangement de cordes sur "The Only Pictures I've Got", la rythmique bossa sur "Air Hostess on a Mission", ou encore le jeu de percussions sur "The Tyrant's Yoke" témoignent d'une maîtrise impeccable, et convoquent d'un bout à l'autre du disque la référence indépassable que sont encore et toujours les premiers albums de Belle and Sebastian. Pari gagné, donc, pour Orouni, dont "Panic at the Beehive" figurera à coup sûr en bonne place sur notre prochaine compile mp3 (à défaut, hélas, d'encore avoir un lecteur de cassettes), à distribuer aux amis - et qu'on vous offre ici.

Christophe Patris

A lire également, sur Orouni :
la chronique de "A Matter of Scale" (2007)

Panic at the Beehive (Featuring Mlie)
A Story of Ladder
A Greased & Golden Palm (Featuring Mlie)
The Only Pictures I've Got
The Perfume Conspiracy (Featuring Mina Tindle)
The Moneylenders
Air Hostess on a Mission
Open It in May (Featuring Mlie)
The Tyrant's Yoke
Stomach Attack (Featuring Mlie)

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» toutes les interviews