Pain-Noir - Interview

06/07/2016, par Benoit Crevits | Interviews |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Dernière interview d'un artiste du Chantier des Francofolies de l'année 2016. On finit en beauté avec Pain-Noir. Il est programmé le 13 juillet au Théâtre Verdière - CCAS La Coursive. On a hâte.

Dominique A chante la lumière. Toi c'est plutôt l'eau et la terre. La gadoue quoi. Pourquoi ?

Ça pourrait être le vent, le feu, une piste de ski ou une tondeuse à gazon. Je ne réfléchis pas trop quand j'écris et l'eau ou la terre ne sont souvent que des images pour dire ou cacher plus ou moins finement des choses plus personnelles.

Tu as déjà rencontré Murat dans tes montagnes clermontoises ? Artistiquement, on te sent assez proche de lui. Il ne fera pas de tournée pour son nouvel album... Tu en as entendu parler ?

On s'est croisés quelques fois et j'ai beaucoup de respect pour l'homme et sa radicalité mais je ne connais que très mal sa discographie. On me rapproche souvent de lui principalement pour de simples raisons géographiques. Je le prends très bien évidemment mas ce n'est pas forcément pertinent. Pour ce qui est de sa tournée, je n'ai pas trop suivi l'affaire mais c'est bien triste...

Les Francos, ça représente quoi pour toi ? 

Une bonne raison de revenir à La Rochelle ! Et plus sérieusement, une super opportunité de jouer dans des super conditions dans un grand festival, dans un lieu magnifique, dans une ville que j'aime beaucoup...

                              Pain-Noir

Et ce Chantier ? Tu y a appris quoi ? Un point fort, un point faible chez toi ?

C'est dur à définir clairement car l'intérêt du chantier réside justement dans tous ces petits détails qu'il nous permet d'améliorer et auxquels on ne pense pas forcément autrement : ordre de la setlist, les enchaînements des morceaux. 

Tu te dirais plutôt bon élève ou je m'en foutiste ?

Quelque part entre les deux. Quand il s'agit de musique, je crois que je me donne plutôt du mal. Par contre dès qu'on entre dans le côté business/représentation de la chose, je retourne me mettre contre le radiateur au fond de la classe...

Une chanson c'est beaucoup de travail ou c'est un élan fulgurant chez toi ?

Ça dépend des chansons. De manière générale, le texte et la base mélodique viennent vite mais je peux retoucher et affiner longtemps certains morceaux.

pain-Noir

Un moment idéal pour écrire et pour écouter de la musique ?

En mouvement quel qu'il soit. J'écris (dans ma tête !) et écoute de la musique principalement à pieds, en vélo ou en voiture.

On risque de te croiser à quels concerts aux Francos ?

Je suis assez impatient de voir Frère Animal, Christian Olivier et de revoir Jo Wedin & Jean Felzine, Pharaon de Winter et Bertrand Belin.

Et ton concert aux Francos ? Des surprises ? A quoi faut-il nous attendre ? Ta musique semble pouvoir se jouer aussi bien en solo qu'avec des formations plus importantes.

Nous allons jouer en groupe au complet soit guitares, claviers, basse, batterie et plein de voix. Pour ce qui est des surprises, mieux vaut ne pas trop en parler. Je me contenterai de quelques mots-indices : pyrotechnie, statue géante, grand orchestre, cascades.

Parle-nous de tes futurs projets.

Je suis déjà en train d'écrire pas mal de chansons. J'ai aussi pas mal de projets du côté du dessin et toujours une demi-douzaine d'autres idées en cours...

Merci à Simon.

Crédit photo Julien Bourgeois

Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews