Paris Motel / In the Salpêtrière

10/11/2007, par Jean-Charles Dufeu | Edito |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

{{20071110192522_parismotel.jpg}} La pochette attire l'oeil. Le titre de l'album et le nom du groupe intriguent un peu. Tout ça flaire bon le concept album comme on les aime (euh, comme moi je les aime en tout cas) et de fait ça y ressemble, même après avoir écouté. Les ambiances musicales sont un peu celles de Decemberists, un peu plus tristes mais pas moins anachroniques, la voix est sobrement féminine, les cordes font tomber un peu de pluie sur les chansons, la flûte en est éclaboussée de fait. On peut penser de loin à Nico en moins pesant ou Nick Drake en plus apprêté. Tout n'est pas inoubliable à première écoute mais certaines chansons retiennent franchement l'attention. Assez en tout cas pour donner envie de passer plus de temps dans la Salpêtrière aménagée par cette troupe d'Anglais menée par la violoncelliste Amy May. Tout un programme. Et voilà un premier disque qui aura un autre destin que celui de caler un meuble. Site du groupe.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews