The Pipettes - We Are The Pipettes

07/09/2006, par Aurélien Gaidamour | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

THE PIPETTES - We Are The Pipettes
(Cooperative Music / Memphis Industries / V2) [site] - acheter ce disque

THE PIPETTES - We Are The PipettesAttention, trois Anglaises débarquent avec des robes à pois et des tubes imparables, bien décidées à remettre les girls bands à l'ordre du jour - les vrais, ceux des 50's et des 60's, pas leurs affligeantes copies plus récentes. Dans leur premier album, The Pipettes remontent ainsi l'histoire de la pop et entreprennent de ressusciter le doo-wop, rendant hommage à Phil Spector (The Crystals, The Ronettes, etc.) et à l'écurie Motown (The Supremes, The Marvelettes, etc.). L'expérience est un succès complet. On pouvait craindre de voir le groupe tomber dans l'exercice de style laborieux et poussif, façon sauce rance accommodée au goût du jour, mais il n'en est rien : au contraire, le résultat est étonnamment frais et léger. Ca change des Spice Girls.
"We Are The Pipettes" est un disque direct, qui va droit à l'essentiel sans faire de manières. Les quatorze chansons, avec leurs mélodies instantanément mémorisables ("Judy", "Because It's Not Love (But It's Still A Feeling)"), sucrées mais jamais insipides, se révèlent, au fil des écoutes, particulièrement solides - il s'agit en somme de véritables compositions. Et tous les éléments musicaux sont ici savamment dosés et agencés pour les mettre en valeur : des harmonies vocales cristallines ("It Hurts to See You Dance So Well"), bien sûr, suffisamment bien arrangées pour ne pas les étouffer, et un backing band nerveux et efficace. Les guitares et les claviers, plutôt discrets, font néanmoins décoller les morceaux (le piano de "Dirty Mind", la guitare de "Why Did You Stay ?"), la batterie donne envie de bouger la tête dans tous les sens ("We Are The Pipettes") et les envolées de cordes font mouche à chaque fois ("Tell Me What You Want", "I Love You"). Les paroles, loin d'être niaises, sont elles aussi impeccables : le ton général, gentiment caustique et féministe, se marie parfaitement à l'esprit des compositions ("ABC", ou les évocateurs "Sex" et "One Night Stand"). Et l'album recèle de véritables perles : "Pull Shapes", "Dirty Mind" ou "Your Kisses Are Wasted on Me" sont autant de petites bombes pop ravageuses.
Toute résistance est inutile. "We Are The Pipettes" est un disque bourré d'énergie, de second degré et de bonne humeur communicative - "To know it is to love it" pourrait s'exclamer Phil Spector. On n'est (heureusement) pas prêt d'en finir avec les robes à pois.

Aurélien Gaidamour

We Are The Pipettes
Pull Shapes
Why Did You Stay ?
Dirty Mind
It Hurts to See You Dance so Well
Judy
A Winter's Sky
Your Kisses Are Wasted on Me
Tell Me What You Want
Because It's Not Love (But It's Still A Feeling)
Sex
One Night Stand
ABC
I Love You


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals