Ponies In The Surf - Ponies On Fire

30/01/2006, par | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

PONIES IN THE SURF - Ponies On Fire
(Asaurus Records) [site]

PONIES IN THE SURF - Ponies On FireDerrière le nom facétieux de Ponies In The Surf se cache un duo composé d'Alexander MacGregor et de Camille. Alors pour dissiper tout de suite les malentendus (je sais que je vais décevoir les amateurs de line up ronflant), non, cette jeune fille n'a pas de cheveux blancs et ne s'intéresse pas plus que ça à prendre les douleurs d'autrui. Originaires de la côte est des Etats-Unis (Cambridge), amateurs du DIY (Do It Yourself), les Américains en sont déjà à leur troisième album. Et ils nous le présentent avec une simplicité absolument séduisante : production et arrangements minimalistes, un jeu de guitare classique mais classe, quelques notes de clavier à l'occasion, une certaine timidité mêlée à une douceur attendrissante dans le chant. Un mélange déjà entendu c'est sûr... mais c'est tellement réussi.
C'est tout simplement beau, délicat et attachant. Il faut avoir le cœur bien dur pour résister à la tendresse du magnifique "Little Boy Lost". Il faut être bien triste pour ne pas reprendre en écho les refrains faciles de "Gov't Brand #2". Et il faut être bien blasé pour ne pas s'extasier devant l'efficacité élémentaire du génial "Sing My Lord".
"Ponies In Fire" est aussi joli et enthousiasmant que lorsque les Moldy Peaches arrêtaient leurs pitreries pour nous concocter de jolies ballades. Il y a un autre point commun avec Green et Dawson, c'est cette légère touche arty qui rend Ponies In the Surf terriblement cool.
Ces deux comparses déclarent que l'écoute de leur musique est à son optimum vers trois heures du matin quand les amis sont rentrés chez eux et qu'on fait un bref ménage avant de se coucher. J'ai testé, c'est tout à fait exact. Mais j'ai voulu pousser l'expérience plus loin. C'est pas mal aussi dans sa voiture pendant des interminables bouchons ou encore vers dix-neuf heures en faisant la cuisine. Néanmoins je le déconseille dans les transports en commun pendant les heures de pointe, ce disque s'apprécie en petit comité.

Vincent Le Doeuff

Joe
Part One
Little Boy Lost
Too Many Birds
Fairy In My House
Slow Down Sugar
New Century Program
Piano Intermission
Mimi Come Home
Gov't Brand #2
Sing My Lord
Casey
Aviary


Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals