Primavera Sound - Edition 2010

14/06/2010, par et | Festivals |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

Samedi 29 mai :

(MC) Les plus vaillants des festivaliers se rendent au parc Joan Miró, pour les petits après-midis où s'ébattent au milieu des palmiers des groupes programmés les jours avant. Session de rattrapage pour voir donc Circulatory System (avec le vieillissant Will Cullen Hart à sa tête) lutter contre des problèmes de son avant que celui-ci ne s'améliore. Ces soucis, Thee Oh Sees n'en a cure et a déroulé un excellent set de garage, psyché bien comme il faut, avec des "tubes" comme "I Was Denied". Grosse prestation, qui m'a un peu cloué sur ma chaise malgré la présence de A Sunny Day in Glasgow, qui joue à quelques encablures de là. Tant pis, j'attends ainsi Ganglians, ces vilains petits garnements qui sont eux aussi tombés dans la marmite psyché, quitte à parfois à en faire trop, mais là, sous les palmiers avec un peu de vent ? c'est juste très bien, psychedelic Beach Boys are in town !

A lire sur Thee Oh Sees :
Chronique de "Help"

Pendant ce temps-là, Guillaume a dormi devant Oddsac, un film barbouillis avec le mot Animal Collective accolé dessus sur le programme.

Retour pour ma part vers le Parc del Forum pour y voir Clare & the Reasons dans l'Auditori. Je suis toujours sous le charme de la pop un peu baroque, mais si évidente à la fois de miss Muldaur et ses Reasons, dans lesquels son mari n'oublie pas de féliciter l'équipe du FC Barcelone pour son titre en football. La setlist pioche dans les deux albums du groupe, entre "Pluto" et "You Hurt Me So", avec le "That's All" de Genesis toujours aussi joliment déconstruit. Puis elle introduit "le maestro", le vénérable Van Dyke Parks...

A lire également sur Clare & the Reasons :
La chronique de "The Movie"
La chronique de "Arrow"
l'interview

ps_day3_clare-and-the-reasons

(GD) Van Dyke Parks est super heureux d'être là pour les 10 ans de Primavera (c'est d'ailleurs le seul à le dire) et le répétera assez souvent au cours du concert ! Il est visiblement très ému et à 2 doigts de pleurer. Il régale le public de ses chansons au piano avec l'orchestre diminué de Clare and The Reasons. Un tube écrit avec Brian Wilson ("Orange Crate Art"), un de "Song Cycle" et un autre, "Discover America", dédié à la venue de Roosevelt à Trinidad. Je n'ai rien reconnu d'autre mais les chansons sont drôles et l'enthousiasme de Van Dyke contagieux. Je regrette l'absence de Joanna Newsom ce soir là, étrange "trou" dans la programmation de Primavera. Peut-être dû à l'envolée des cachets comme l'avait souligné Rue 89 l'année dernière ?

ps_day3_van-dyke-parks

(MC) Au lieu de courir en tous sens, je prends la direction de la grande scène, ou plutôt de la pelouse à côté pour entendre Florence & the Machine. Sauf que j'aurais pu me mettre à l'autre bout de Barcelone je pense, tant la jeune et belle Galloise a un coffre impressionnant, malheureusement utilisé dans des chansons bien boursouflées, là où un peu plus de soul aurait fait merveille. Là, elle se contente de se démener sur scène en gueulant. Mince.

A lire également sur Florence & the Machine :
La chronique de "Lungs"

Destins parallèles : je file voir The Antlers pendant que Guillaume va écouter Polvo.

(GD) Polvo donc : math rock, post-punk genre pas là pour rigoler les yeux rivés sur les instruments. Quelle scène quand même. Un des meilleurs concerts du festival.

(MC) Je prends place sous la scène Pitchfork pour voir The Antlers donc, auteurs l'an passé du très beau "Hospice". Et le trio a su assez brillamment retranscrire la force émotionnelle des titres, avec leurs montées, leurs redescentes aussi, leurs pleins et leurs déliés. Il est possible que certains trouvent qu'ils en font trop, que le chant dérape dans les aigus, mais la maîtrise reste néanmoins impressionnante. Très beau concert.

A lire également sur The Antlers :
La chronique de "Hospice"

(GD) Retour devant la scène ATP pour attendre Built To Spill assis dans les gradins, où je constate que mes pieds sont en compote et mon dos fourbu : je ne me suis presque jamais assis cette édition (MC : quel est ton secret ?) ! Là encore mon choix trahit l'âge de mes artères. Je pourrais voir No Age (déjà vu et un peu chiants)... Mais je préfère voir des vieux types barbus, en pantalon baggy informes, T-shirt unicolore chanter à plein poumons et les amplis à fond. La fosse et les gradins sont pleins lorsque la bande de Doug Martsch monte sur scène. Ils sont vieux aussi, fument des clopes assis sur les flight cases, et pas très sympas. Malgré un public bouillant et chantant, Doug n'aura pas un mot (ni gentil, ni méchant) pour ses fans qui restent pourtant jusqu'à le regarder ranger ses câbles. Un bon concert cependant qui me fait toujours espérer la reformation des Halo Benders. Allez Calvin, encore un effort !

ps_day3_built-to-spill

A lire également sur Built to Spill :
La chronique de "Keep It Like a Secret"
La chronique de "You in Reverse"

(MC) La suite sera pour moi Lee "Scratch" Perry, dans ma tentative désespérée d'apprécier le reggae. Et malgré sa tenue très bariolée, le vieux Jamaïcain se traîne et ses démonstrations de cool attitude ont un petit effet pathétique selon moi. En tout cas, ça ne désespère pas le public qui, à l'unisson, décide de fumer le reste d'herbe qui lui reste. J'avoue ne pas être resté pour voir le set de Pet Shop Boys, véritable incongruité de cette programmation. Guillaume évoque le concert en ces termes : "L'ambiance est au carnaval aussi sur la grande scène où les Pet Shop Boys ont sorti la grande armada du Plus Grand Cabaret du Monde : danseuses, costumes ridicules, festival de chapeaux pour le duo (à plumes, à poil, haut de forme, tout y passe)."

Les écrans géants ne lui donnaient en tout cas pas tort. Sur ces visions, je quitte le Parc del Forum avec beaucoup de fatigue dans le corps, mais le souvenir de nombreuses bonnes prestations, pas celles auxquelles je m'attendais parfois, et me tiens à ma règle depuis l'an dernier : ne pas faire la liste de ce que j'aurais pu voir. Mais ce soir, je suis trop fatigué pour le faire, quoi qu'il arrive. Au printemps prochain Barcelone !


 

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews