Programme - Interview

24/04/2002, par Philippe Beer-Gabel | Interviews |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

PROGRAMME

ProgrammeAprès un concert terrifiant au Nouveau Casino, Programme, projet né des cendres de Diabologum, revient sur son parcours entre incarnation et refus de toutes concessions.

Votre concert au Nouveau Casino était très impressionnant, le public étonnement disparate a vivement réagi. Comment jusqu'à présent vos récents concerts ont-ils été reçus ?
Un peu de la même manière. On a joué aux Transmusicales de Rennes en décembre dernier et on a eu de bons échos du concert.
On ne s'attend pas à que les gens dansent la "gigue" et de là où nous sommes nous ne pouvons voir que des gens qui écoutent et constater que la salle ne se vide pas trop vite. Après on ne sait pas trop ce que le public peut penser. Pour notre part, il nous faut un certain temps avant de nous en remettre.

Votre musique en concert prend une tout autre dimension… On ressent l'incarnation physique sur scène, le désir d'un dialogue. Le dispositif était lui aussi très intéressant.
Oui, c'est assez épuisant. C'est vrai que la scène donne un côté physique aux chansons que l'on ne ressent pas forcément sur disque. Pour le dispositif, on a pensé à ces lumières sur scène. Damien s'y connaît bien et on a eu la chance de rencontrer quelqu'un de compétent sur ce plan là. Au départ on voulait que cela soit un truc un peu hybride. On ne voulait pas que cela soit ni une simple exécution des chansons ni du théâtre.

Après un tonitruant premier album "mon cerveau dans ma bouche ne vous a-t-il pas été difficile de donner naissance à "L'enfer tiède" ?
Ca été long et difficile mais "Mon cerveau dans ma bouche" n'était pas sorti qu'on planchait déjà sur de nouveaux morceaux. C'est venu assez naturellement. On avait envie de dire encore pas mal d'autres trucs.

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals