Pumuckl - L'Anecdotiste

18/09/2009, par Christophe Dufeu | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

PUMUCKL - L'Anecdotiste
(Autoproduit) [Myspace]

PUMUCKL - L'AnecdotisteC'était sorti en 2005 et ça s'appelait "Sommeil Léger" - j'aimais bien ce mini-album de Pumuckl, une étape dans une discographie discrète. Stéphane Lhérault revient en 2009 avec un album complet (11 titres / 43mn) où se croisent nouvelles chansons et versions inédites d'anciens morceaux (quatre de ces titres étaient initialement sur "Sommeil Léger"). Pumuckl, c'est donc un projet en solo, où se mélangent une électronique élégante, des guitares en boucles ou aux arpèges vaporeux et le chant - en français - de Stéphane Lhérault. Un projet méticuleux, peaufiné, ça se sent : ce monde que Pumuckl se construit, il n'appartient qu'à lui et c'est ce qui est précieux dans ce disque : ces chansons, ce mélange musique/voix, on ne les rencontre pas ailleurs et ça apporte pas mal de fraîcheur. Tellement de fraîcheur d'ailleurs que l'on accepte de la part de Pumuckl quelques choix surprenants - des choix que l'on aurait trouvés rédhibitoires chez d'autres - comme par exemple ce changement de "flow" (au sens hip-hop du terme) sur "Haut/Bas". Mais à côté des quelques réserves que l'on peut avoir, "L'Anecdotiste" a de belles qualités et offre des moments franchement formidables : la fin électronique de "La Jalousie de la Vierge Marie" (reprise de Jérôme Minière) par exemple redynamise le morceau de manière incroyable. Et puis, il y a la voix de Stéphane Lhérault, une voix ouverte comme chez Daniel Darc ou Daho ; une belle voix, qui chante avec une certaine candeur des textes simples et sombres et dont les mots, parfois casse-gueule, sonnent juste (... avec une petite prédilection pour les rimes en "or"). Et quand tout ceci se conjugue, on a vraiment de très beaux titres comme "Amour du vertige" (petit hommage à Bashung) ou, au coeur de l'album, "Dehors" et (déjà repéré sur "Sommeil Léger") "Remords". Un album franchement attachant et dont les maladresses ne le rendent que plus touchant.

Christophe Dufeu


A lire également, sur Pumuckl :
la chronique de "Sommeil Léger" (2006)

Sommeil léger
Amour du vertige
Expiré
Haut/bas
Sonore1
Sonore2
Dehors
Remords
La Jalousie de la Vierge Marie
une Vie = Une Seconde
Une Berceuse pour soi

 

les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals