Quinn Walker - Lion Land / Laughter's an Asshole

11/03/2008, par Judicaël Dacosta | Albums |
  • Facebook
  • Twitter
| permalien

QUINN WALKER - Laughter's An Asshole / Lion Land
(Voodoo-EROS / Touch and Go) [site] - acheter ce disque

QUINN WALKER - Lion Land / Laughter's An AssholeQuinn Walker s'échappe de son groupe, Suckers, l'espace d'un enregistrement. Dans sa chambre, comme nous l'indiquent les crédits de la pochette, durant l'automne et l'été 2006. Deux saisons pour deux disques réunis dans ce "Lion Land". C'est une rencontre qui doit tout au hasard qui va mettre ce jeune New-Yorkais sur la route de Bianca Casady (moitié de CocoRosie). Celle-ci co-gérant le label Voodoo-Eros à ses heures perdues, voici l'occasion pour elle, et pour le label, d'agrandir un peu plus le cercle de folkeux cintrés gravitant autour de la grosse pomme. Une fois la terreur ressentie à la vue du graphisme de l'album, évanouie, notre oreille peut se balader, pendant presque deux heures, dans un univers qui dépasse largement les limites d'une chambre. On découvre en effet des morceaux tous très différents. De la folk psychédélique de "Plenty of Water for Mud" à la pop ensoleillée façon Beach Boys de "In The Morning", en passant par l'électro minimaliste de "Cubicles", on ne sait plus très bien à quel son de cloche se fier. Reste la voix de Quinn pour nous guider dans ce vaste essai, au travers de percussions africaines, de clochettes, de guitares, de claviers, klaxons, xylophone, séquences électroniques. Certains morceaux comme "At the Party, in the Woods" s'ornant de l'ensemble de la liste, défient les lois de la logique tout en touchant au but. Une douce folie qui rappelle celle de Le Loup, autre Américain déjanté, la boulimie en moins. Certes, tout est plutôt bien fait et l'homme montre avec brio qu'il touche à tout. Mais ici, trop de richesse vient tarir la source. On attend donc une suite plus cohérente à ce double album. Les dix meilleures compositions de celui-ci, sur une seule galette, en auraient sûrement fait crier plus d'un au génie.

Judicaël Dacosta

Laughter's An Ashole
Plenty of Water for Mud
Chicken Wire
19 Birthdays
Bing Bang Boom
Baby Neon
Smile for Me
I Know How to Be Alone
Up Here the Air is Fresh And Sweet
I'd Like to Take a Picture
Tying Feathers Together (Ode to Firebird Suite)
Rita Lolita
Chuckle or Die / Chocolate Eye
Porcupine
At the Party, in the Woods
Hiding Behind Waterfalls

Lion Land
Capital Punishment
Save Your Love for Me
In the Morning
In the Garden
By the Riverbank
Heaven's an Instrumental
Heaven With You Tonight
Cubicles
Let Freedom Ring
Lion Island
Through the Skull of aGoat
You Love to Party
Warm in the Sun / Worn in the Sun
Lion Land




Acheter sur Amazon Écouter sur Spotify


les derniers articles


»» tous les articles
»» toutes les chroniques de disque
»» tous les posts du blog
»» tous les CR de concerts et festivals
»» toutes les interviews